Bouquet, la petite attention fleurie en plus pour Noël

Published by Cédric on December 11, 2014


Pionnier du Wagon, Laurent Cuzin évolue dans l’univers des startups depuis plus de 10 ans. En octobre dernier il lance Bouquet, une application pour envoyer facilement de jolies fleurs en moins de 4 heures à Paris. Voilà de quoi donner des idées à certains à l’aube des fêtes de Noël !

Bouquet, l’app de livraison de fleurs indispensable

L’origine du projet

Bouquet est né pendant le Wagon. Quelques jours seulement avant de commencer à travailler sur nos projets personnels en fin de formation j’ai eu besoin d’envoyer des fleurs. Je me suis rapidement rendu compte à quel point l’expérience était alors catastrophique.

L’esthétique, la fluidité et la lecture de l’offre semblaient issues d’un autre âge et absolument rien n’était adapté au mobile. Sans parler du fait que ce que tu reçois chez toi ne correspond généralement pas à ce que tu as commandé. Tout ceci est très étonnant quand on sait qu'il s’agit pourtant d’un marché à hauteur de 720 millions d’euros en France.

Quoi qu'il en soit, nous avons rapidement lancé Bouquet sous forme de web service lorsque nous nous sommes rendu compte qu’il existe une réelle appétence pour ce type de produit.

Une fois les premières hypothèses validées nous avons structuré l’équipe (composée aujourd’hui de 5 personnes) en nous entourant de talents qui nous ont permis de réaliser le produit et de lancer l’application iOS en octobre dernier.

Bouquet, envoyez des fleurs depuis votre mobile

En quoi l’app Bouquet est-elle unique ?

Axé mobile-first, nous avons aujourd’hui un produit 100% connecté et automatisé. De la prise de commande jusqu’à la livraison, l’intégralité du service est scalable. En terme de produit nous avons choisi de proposer 3 bouquets. Le On Air change toutes les semaines et s'adapte aux événements du moment et nous nous engageons à livrer en moins de 4 heures dans tout Paris.

Nous souhaitons simplement réenchanter la commande de fleurs au travers d’un service premium. Cela va du design soigné de l'application (Apple l'a positionné dans ses features sur l'Appstore en novembre), au soin des fleurs sélectionnées en passant par un packaging élégant composé d'une boîte, scellée d'un ruban, dans laquelle sont livrés les bouquets.

La garantie esthétique et l'expérience utilisateur priment à tous les niveaux afin de ne jamais faire de faute de goût. D'ailleurs à ce sujet, je suis associé depuis le début de l’aventure avec Etienne Achard, web designer et également pionnier du Wagon !

3 bouquets au choix

Quelle est ta relation au code aujourd'hui ?

Lorsque je me suis lancé dans la formation du Wagon j'avais identifié ce besoin latent de comprendre et de mieux appréhender le développement. Cela faisait plusieurs années que je travaillais dans le milieu et même si j’ai participé à l’élaboration de nombreuses roadmaps produit et que j’en maîtrisais le jargon, je n’en connaissais pas les implications techniques. Ce qui pouvait s’avérer très frustrant.

Mon passage au Wagon m'a permis de travailler de façon plus autonome sur mon projet. D'abord en me donnant les clés pour réaliser un prototype, et aujourd'hui en assurant le suivi de développement avec nos deux développeurs web et mobile d'une manière dont j'espère être la plus juste et efficace possible. Comme pour beaucoup de startups, chez Bouquet l'exécution est la clé, de la conception du bouquet aux prises de photos jusqu’à la moindre ligne de code, tout doit se faire sans faille !

Une dernière chose à ajouter ?

Noël approche, offrez des fleurs ! Ça fait toujours plaisir !

Les liens utiles :