Le Wagon, Capitaine Train : codeurs du rail

Published by Miruna on January 13, 2014


Jean-Daniel Guyot

Qui es-tu ?

Jean-Daniel Guyot, CEO et co-fondateur de Capitaine Train. J'ai débuté ma carrière à la SNCF (hé oui, déjà !), où j'ai développé le premier logiciel Mac consacré aux horaires de train, puis après diverses expériences j'ai participé à la startup Wizzgo, pour finalement créer Capitaine Train en 2009 avec Valentin Surrel et Martin Ottenwaelter.

Capitaine Train est une solution plus fiable, plus simple et plus économique et — disons le franchement — bien plus cool pour acheter ses billets de train en France, en Allemagne et en Europe.

Quelles compétences recherchez-vous chez capitaine train? qu'attendez-vous d'un candidat?

Nous cherchons des personnes excellentes dans leur domaine, avec une large culture et capables de se manager elles-mêmes. Nous n'aimons pas faire du management pour du management, nous préférons travailler avec des personnes autonomes. Cela raccourcit les cycles de décision, nous permet d'avancer plus vite en équipe et rend les gens plus libres et plus heureux.

As-tu du mal à trouver des recrues avec une bonne culture dev?

Nous avons du mal à trouver des gens à la fois pointus, curieux et capables d'avancer de manière autonome. Le profil idéal chez nous est quelqu'un qui fait de la veille, essaye de toujours apprendre des nouvelles choses, fait des projets ou des prototypes sur son temps libre et est incollable sur un domaine en particulier.

As-tu déjà dû refuser des candidats qui avaient pourtant des profils intéressants, mais n'avaient pas le bagage technique suffisant?

Bien sûr, et l'inverse aussi. Les trois éléments (culture, expertise et autonomie) doivent être tous présents et il faut que cela soit évident. Il faut aussi que "ça colle" sur le plan personnel. Nous recrutons pour former une équipe, pas pour embaucher des individualités.

Quel est le quotidien d'un développeur chez vous?

Nous travaillons avec GitHub, quelques technos ciblées (Postgres, Ruby, Rails, RabbitMQ, un peu de Java/C++, Ember.js, Cocoa et le SDK Android). Tous les développeurs prennent leurs espaces de responsabilités sur lesquelles ils gardent toujours un œil.

Nos développeurs gèrent leurs projets de A à Z, des spécifications à la maintenance après mise en production. Ils doivent tester leur travail et s'assurer de ne jamais faire de downtime et de régression. Toutes les pull requests passent par une code review poussée et de l'intégration continue. En fonction des projets nous sommes capables de corriger une anomalie en production avec un délai de 5 à 40 minutes.

Nous invitons tous les développeurs à être curieux, à ne jamais s'enfermer dans leur spécialité et à intervenir sur des projets dont ils ne sont pas responsables directement, en proposant des pull requests par exemple.

En quels languages avez-vous des besoins?

En Ruby, Javascript, Objective-C et Java principalement.

Pourquoi soutiens-tu l'initiative 1ère classe?

Nous soutenons toutes les initiatives qui peuvent permettre aux startups de recruter des personnes compétentes et motivées. Non je rigole, c'est juste le nom de l'initiative qui nous a séduit. Dès que ça parle de train, on est là.

Quel serait ton rôle dans le programme?

J'ai fait pas mal de choix par défaut ou d'erreurs dans ma courte carrière et j'aime en faire profiter les suivants pour qu'ils ne les fassent pas. Autant aller le plus vite possible vers un travail épanouissant et enrichissant. Ça sera donc avec un grand plaisir si je peux apporter mon expérience et mon expertise du monde (parisien) des startups.

Nous recrutons aussi beaucoup de profils techniques, donc si certains sont intéressés pour postuler à la fin de leur formation, pourquoi pas?