Wisembly soutient le wagon

Published by Miruna on September 03, 2013


Romain de wisembly

Qui es-tu ?

Je suis co-fondateur de Wisembly. Wisembly est une solution collaborative pour les réunions d'entreprise. Notre logiciel en SaaS permet de préparer, d'animer et d'assurer le suivi de réunions (séminaires, conférences, conf-call, formation...). Wisembly a été fondée en 2010. Nous avons aujourd'hui près de 300 clients et 17 employés.

Quels profils recherchez-vous chez Wisembly ?

Nous recherchons à la fois des profils commerciaux et des profils plus techniques. Dans notre équipe technique, nous voulons des gens motivés, très compétents dans leur domaine, capables de travailler en équipe et maîtrisant toutes les bonnes pratiques de développement. Côté produit, nous cherchons des profils capables de comprendre les tenants et les aboutissants techniques du produit, mais aussi de discuter avec les développeurs, toujours avec une bonne vision utilisateurs bien sûr. Étant donné la taille de l'équipe aujourd'hui, nous privilégions un product designer ayant des compétences en programmation, et capable d'intégrer ses idées, plutôt que d'avoir à engager à la fois un graphiste et un intégrateur.

Avez-vous déjà dû refuser des candidats qui n'étaient pas assez calés en programmation ?

Oui, ça nous est déjà arrivé pour des postes produit. Il s'agissait de bons profils pourtant, sortant parfois de grandes écoles. Nous rencontrons souvent des candidats avec un bon background produit mais qui ne sont pas capables de comprendre le code ou d'intégrer des features et prototyper rapidement. Il est fondamental dans notre démarche de développement produit au côté de nos clients de pouvoir leur apporter des idées nouvelles et concrètes régulièrement. Pour pouvoir implémenter de nouvelles fonctionnalités rapidement, il faut clairement un bagage en programmation.

Pourquoi soutiens-tu le wagon ?

Le programme "1ère classe" permet d'ouvrir les portes des startups à des profils très intéressants, auxquels il manque simplement un bagage technique. Je pense notamment à un graphiste ou un product manager qui voudrait rejoindre une startup. Pour ce type de profil, les bases techniques et les bonnes pratiques enseignées par le Wagon me semblent essentielles.