Choisissez une ville

Neuf semaines au Wagon Marseille

Pendant quarante-cinq jours, Alina, Céline, Chloé, Éric, Ismet, Laurie, Paul et Samuel ont codé jour et (presque) nuit. Ils ont aussi dansé la salsa au 167 rue Paradis, maîtrisé l’art du parfait burger, apprivoisé notre percolateur et se sont découvert une passion pour le CrossFit.

Neuf semaines au Wagon Marseille
Partager l'article
Après neuf semaines de formation, les huit étudiant.e.s du Wagon Marseille ont présenté vendredi — et devant une bonne centaine de personnes — deux produits web, développés pendant les deux dernières semaines de la formation. 
Le DemoDay vient marquer la fin d’une session complète au Wagon et le début d’une nouvelle aventure pour nos huit étudiant.e.s. 

Coder au (167 rue) Paradis

Les locaux du Wagon Marseille sont situés dans une ancienne distillerie, au 167 rue Paradis. Est-ce un hasard ? Aucune idée. 
Comme dans l’ensemble des autres wagons de France et du monde, les journées sont bien calées : de neuf heures à onze heures, nos étudiant.e.s assistent à un cours sur la thématique du jour depuis une petite salle vitrée, juste à côté de notre verrière.

À onze heures, toute la troupe a pris l’habitude de migrer sur l’estrade, dans l’espace central à deux pas de l’espace de coworking, pour s’exercer en binôme ou en groupe à l’application des techniques apprises précédemment. 
Dix-sept heures ? Retour sous la verrière pour reprendre les exercices du jour avec l’un des profs du Wagon Marseille.

Le Wagon Marseille n’est pas qu’un lieu dédié à la formation.
Louis et Mathieu ont dès le début voulu faire du Wagon un espace dans lequel tout l’écosystème tech’ marseillais trouverait sa place. Le 167 rue Paradis accueille par exemple les développeurs de la fintech’ Bruno (qui ont d'ailleurs levé un million d’euros en 2018!). Concrètement, les étudiant.e.s déjeunent chaque midi avec des développeurs qui connaissent à merveille le métier et croisent à côté de notre fameux percolateur les fondateurs de startups qui tracent leur route à toute vitesse.
Au fond, la cuisine du Wagon Marseille, affectueusement appelée le Wagon Bar. À droite, une (petite) partie de l’espace de coworking.

Coder des instructions IF à deux pas… du Château d’If


Quand on parle de formation à un néophyte du secteur, on entend parfois parler de souvenirs plus ou moins glamours : formation dans un bâtiment sans âme au bord d’une départementale, locaux perdus au fin fond d’une zone industrielle...
Le Wagon Marseille, c’est les calanques et la grimpe, une ville franchement ensoleillée et cosmopolite.
Si vous avez encore besoin d’être convaincu.e, une petite vidéo le fera pour nous :
Marseille, en vrai

Développer des produits web complexes en quelques dizaines d’heures

On ne s’improvise pas développeur. Après neuf semaines de formation, les étudiant.e.s ne sont clairement pas devenu.e.s ingénieur.e.s mais ont appris à coder bien plus qu’un petit site vitrine. 
Une session de formation au Wagon, c’est…


Au Wagon Marseille, Alina, Céline, Chloé, Éric, Ismet, Laurie, Paul et Samuel, fier.e.s représentant.e.s du batch #117 (chaque promotion du Wagon se voit attribuer un numéro : c’est donc la 117ème promotion mondiale du Wagon), ont codé deux produits présentés lors du DemoDay.

Gégé
Gégé, une interface unique, plusieurs plateformes connectées
Ce produit est destiné aux professionnel.e.s du tourisme et aux greeters, ces habitant.e.s qui font visiter aux touristes des lieux de leur ville dont ils sont fiers. Souvent présent.e.s sur de nombreuses plateformes (Tripadvisor, Airbnb…), ces professionnel.e.s doivent jongler entre une multitude d’interfaces. Gégé se connecte à chacune d’entre-elles et propose de gérer ses réservations depuis une interface unique.
Aujourd'hui, l'histoire de Gégé s'est arrêtée... mais pas celles de ses créateur.ice.s !
Samuel a développé sa propre marque au succès fou.
Céline s’est lancée dans le conseil en stratégie digitale.
Eric a enchaîné les missions en tant que développeur freelance.

Motiv’Record
Motiv'Record, une application de trucs et astuces connectant les fans de CrossFit du monde entier !

Des milliers de personnes pratiquent le CrossFit à travers le monde.
Motiv’ Record est une application qui leur est destinée et qui permet de suivre et partager des scores, d’aider à concevoir une séance parfaite et qui donne régulièrement des conseils et des bons plans. 
Motiv'Record tourne toujours très bien, malgré des chemins empruntés différents :
Chloé est devenue Bootcamp Manager du Wagon Marseille et a lancé sa propre start-up
Paul s'occupe du restaurant de ses parents à Epinal et a quelques projets dans l'audiovisuel
Ismet a continué ses projets personnels. 
Laurie est développeuse freelance fullstack

Et après le DemoDay ?

Plus d’une centaine de personnes se sont déplacées pour assister au DemoDay, le fameux dernier jour pendant lequel les étudiant.e.s présentent leurs produits. On vous propose une petite vidéo pour voir ce que cela peut donner.
Dans le cas du batch #117, les étudiant.e.s ont continué sur leur lancée en tentant de commercialiser les deux produits développés.
Le DemoDay constitue alors une formidable rampe de lancement et nous ne manquons jamais de vous tenir informé.e.s de leurs succès respectifs !

Dans l’histoire du Wagon Marseille, une startup retient particulièrement l’attention : Imparato. Créée par Damien Vincent, un alumni du Wagon Marseille, elle suscite un intérêt croissant dans l’écosystème tech’ :
Imparato, l’application qui vous donne la réplique.

Dans d’autres cas, les étudiant.e.s deviennent des développeurs freelance ou rejoignent une entreprise déjà bien installée en tant que développeur junior. Des startups déjà bien connues recrutent aussi un bon nombre d’alumni du Wagon, qu’ils viennent de Marseille ou d’ailleurs.





Remarque : cet article fut initialement publié le 12 mars 2018 et a fait l'objet d'une réactualisation
Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Graduate stories

Architecte de formation, elle est aujourd’hui entrepreneure et professeure au Wagon Montréal

Camille aime tout ce qui est créatif. Architecte de formation, elle est aujourd’hui professeure assistante au Wagon Montréal, designer graphique à son compte, directrice artistique et créatrice de contenu et obsédée par la typographie.

Graduate stories

Comment Le Wagon m'a permis de créer ma startup

Henri aime la musique live, et a fait de son projet du Wagon, une belle histoire entrepreneuriale : LiveTonight.

Learn to code

Stratégie de contenu marketing : par où commencer ?

Vous essayez de démarrer une stratégie de contenu marketing, mais vous ne savez pas par où commencer ? Dans ce workshop, Sophie Ianiro vous explique comment intégrer le contenu à votre stratégie globale.

Vous souhaitez rejoindre la meilleure formation Développeur Web ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.