Postulez maintenant

De Technicien Audiovisuel à Développeur Web, parcours réussi d’un Digital Nomad

Digital Nomad à la curiosité sans limite, Manu est Technicien Audiovisuel lorsqu’il rejoint en 2014 les bancs du Batch #2 en Développement Web. Depuis, il met sa créativité au service du code en Freelance et partage ses connaissances avec les élèves du Wagon Bordeaux. Retour sur ce changement de carrière inspirant.

De Technicien Audiovisuel à Développeur Web, parcours réussi d’un Digital Nomad
Avec notre alumni Emmanuel Louisy-Gabriel Freelance Developer En savoir plus sur Emmanuel
Partager l'article

Parle-nous de ton background ! Que faisais-tu avant de coder ?


J'ai fait une formation de base dans l'audiovisuel et pour financer mes études j'ai dû faire pas mal de petits boulots. J'ai été tour à tour animateur en centre de vacances, facteur, brancardier, agent de sureté aéroportuaire... Mais à la fin de mes études j'ai d'abord travaillé en tant qu'ingénieur du son en musique, puis en documentaire, puis assistant monteur, puis cadreur... et j'ai ainsi gravi les échelons jusqu'à maîtriser l'ensemble de la chaine de production audiovisuelle. Le fait d'être un technicien assez polyvalent m'a donné un bonne vision d'ensemble et m'a permis d'ouvrir ma propre boite de prod au bout de quelques 
années.

Tu étais parmi les premiers à rejoindre le Boot Camp en tant qu’élève, dans le Batch #2. Pourquoi avoir choisi de faire ta formation au Wagon ?


Je faisais pas mal de contenu video pour le web. Un jour, un client m'avait demandé une video interactive. Pas de problème pour faire la vidéo. Mais je n'avais aucune idée sur la façon de rajouter cette couche d'interactivité qui permettrait aux utilisateurs d'interagir avec la vidéo. Tout ce que je savais c'était qu'il me fallait quelqu'un avec des compétences de développeur. J'ai donc demandé des devis. Résultat, un dev freelance m'a fait un devis à 4000 euros avec un mois de délais et une agence m'a fait un devis à 40 000 euros avec 4 mois de délais. J'ai essayé de creuser pour comprendre cet écart de prix. Mais comme je ne comprenais pas grand chose à leurs arguments respectif j'ai compris qu'il fallait que je me forme pour pouvoir bosser efficacement avec des devs et ne pas me faire rouler sur les prix et les délais de livraison. J'ai fait une recherche sur google. Ça devait être un truc du genre: "formation developpeur web paris". J'ai cliqué sur le premier lien. C'était une pub pour le Wagon. La suite c'est que j'ai tellement aimé ça que j'ai changé de carrière un an après avoir fait le Wagon.

Ta carrière avant le wagon est aussi riche qu’éclectique. Avec le recul, quel est selon toi le point commun entre toutes ces expériences, et comment fais-tu de cette diversité de compétences une force aujourd’hui ?


En fait, je pense que je suis un touche à tout compulsif. J'aime tester et explorer des choses nouvelles, et comprendre comment elles fonctionnent, apprendre tout le temps. J'ai une approche technique et créative. Mais une fois que j'ai fait le tour ensuite je me lasse assez vite.

La programmation informatique me passionne parce qu'elle me permet de toujours nourrir ma curiosité et ma soif d'apprendre. C'est un domaine complexe et profond, en constante évolution, et qui à un champ d'application hyper vaste. 

"Grâce à la programmation on peut travailler dans n'importe quel secteur d'activité, c'est totalement transversal."

6 ans après la formation, et après un CDI de 2 ans chez Live Mentor, tu es à présent Freelance et professeur au Wagon. Peux-tu nous parler de cette nouvelle vie et des raisons qui t’ont amené à opter pour cette façon de travailler ?


J'aime faire du freelance, que ce soit en régie ou en direct avec les clients, pour leur apporter de la valeur. Je leur fait gagner du temps et de l'argent. Parfois les deux. J'ai une grande liberté et je peux organiser mon temps comme je le souhaite.

Être prof au Wagon c'est pour moi une façon de me souvenir d'où je suis parti et c'est aussi une manière de give back à une communauté qui m'a beaucoup apporté professionnellement et humainement.

Qu’as tu envie de dire aux personnes qui pensent rejoindre le Wagon, mais n’osent pas encore se lancer ?


"Sortez de votre zone de confort." 

Le code c'est intimidant au début. Ça nous pousse dans nos retranchements intellectuels. Mais le Wagon est sans doute le meilleur endroit pour commencer à coder dans un environnement bienveillant et qui a fait ses preuves.

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Learn to code

Débuter avec Git et Github

Github est basé sur git, un utilitaire développé par le créateur de Linux, et qui joue un rôle central dans tout projet de développement : celui de système de gestion des versions.

Graduate stories

Sinan devient Product Owner dans une startup locale

Ancien ingénieur en mécanique, Sinan a travaillé longtemps pour une multinationale 🏢 et il a voulu changer d'orientation. Profil multiculturel, Sinan est Suisse 🇨🇭 Américain 🇺🇸 et Turc 🇹🇷 est maintenant Product Owner dans une startup locale 🚀

Graduate stories

D'alumni à Teacher Assistant au Wagon

Après leur formation, de nombreux alumni décident de poursuivre l'expérience Wagon en aidant les étudiants des nouveaux bootcamps. Coralie et Basile ont décidé de retourner sur les bancs du Wagon mais cette fois-ci du côté pédagogique de la force en tant que Teacher Assistant. Retour sur leur expérience.

Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 40 villes dans le monde.

Laptop illustration