Postulez maintenant

Un réserviste de l’Armée Canadienne devenu développeur

J’ai rejoint le régiment d'infanterie de réserve de l'Armée Canadienne tout juste à la fin de mes études secondaires en 2016. Le régiment a tout de suite été comme une famille pour moi et j’ai acquis des compétences en leadership incroyables en plus d’une expérience vraiment amusante.

Un réserviste de l’Armée Canadienne devenu développeur
Partager l'article

Qu'est-ce qui t’a poussé à te lancer dans le monde de la technologie? 


J’ai rejoint le régiment d'infanterie de réserve de l'Armée Canadienne tout juste à la fin de mes études secondaires en 2016. Le régiment a tout de suite été comme une famille pour moi et j’ai acquis des compétences en leadership incroyables en plus d’une expérience vraiment amusante. 

J'ai tellement aimé mon temps avec le CGG que j'ai finalement décidé de quitter l'université pour rejoindre l'armée à temps plein en tant que technicien en génie des armes. Cependant, quand est venu le moment de signer le contrat, j'ai commencé à avoir des doutes. Je savais au fond que si j'allais de l'avant avec l'Armée, je ne réaliserais peut-être jamais mon autre rêve qui était de travailler dans le monde de la technologie. 

Je ne savais même pas si j'avais ce qu'il fallait pour travailler dans ce domaine, mais j’avais un ami qui avait appris à coder en suivant une formation intensive. Au début j'étais un peu sceptique quant à savoir s'il était possible de devenir développeur sans aller à l'université, mais j'ai tout de même tenté ma chance et j'ai postulé au Wagon. Ils m'ont prouvé que c'était totalement possible!

Quelle a été ton expérience du bootcamp? 


J’ai connu des jours où j'étais vraiment fier de moi et d'autres beaucoup moins parce que j’avais l’impression que rien n’allait comme je voulais ! Les exercices de code quotidiens ont été la partie la plus difficile pour moi. Ils sont conçus pour être difficiles pour vous aider à améliorer vos compétences. 

Heureusement, les choses sont configurées pour que vous codiez toujours en pairs, et c’est bien vrai que deux têtes valent mieux qu'une! 

En travaillant avec un buddy différent chaque jour, vous vous faites facilement de nouveaux amis. Vous apprenez à travailler en équipe, ce qui, j'ai réalisé, est une compétence clé dans le domaine de la technologie. 

Chaque fois que vous êtes coincé, vous pouvez ouvrir un ticket et un enseignant vient à la rescousse. Ils sont toujours là pour vous aider à trouver une solution. Chaque semaine est plus difficile que la précédente, et vous commencez à vous demander si vous finirez vraiment par tout assimiler. Les enseignants aime répéter « faites confiance au processus », mais vous avez l'impression de ne pas progresser. 

Puis, pendant les dernières semaines, qui sont des semaines projet, la magie commence à opérer. Avec votre équipe de trois ou quatre personnes, vous devez créer une application web from scratch. 

C'est là que vous réalisez que vous avez beaucoup appris après tout, et que vous êtes capable de créer de la magie avec votre ordinateur. 

Vous commencez enfin à croire à l’adage « faire confiance au processus ». Le dernier jour du bootcamp, vous vous rendez compte à quel point tout cela va vous manquer, en particulier les amis que vous vous êtes fait, et que c’était idiot d'avoir souhaité que l’aventure se termine plus tôt.
Daniyar et son équipe pendant la formation

Comment t’es-tu retrouvé à faire du développement Python chez Canscan? 


Après le bootcamp, j'ai fait le choix de faire un stage au lieu de me lancer directement sur le marché du travail afin de parfaire mes compétences. Deux mois après ma recherche, j'ai reçu un message de Jennifer Ivens, PDG de Canscan Technology, qui me proposait un poste de développeur junior. 

Lors de notre appel téléphonique, je lui ai dit que je cherchais plutôt un stage et elle a aimé l'idée que je sois le premier stagiaire à Canscan. Pendant les 3 mois qui ont suivi, je me suis mis à apprendre un nouveau langage, Python. Louay, développeur principal chez Canscan, ainsi que toute l'équipe ont joué un rôle important et m’ont apporté beaucoup de support dans mon apprentissage. En prime, j'ai aussi appris beaucoup de choses liées à l'apprentissage automatique. Aujourd'hui, je suis fier de dire que je suis développeur junior chez Canscan Technology. 

Des conseils pour les diplômé.es prêt.e.s pour la recherche d'emploi? 


Une fois que vous aurez terminé le bootcamp, n'arrêtez jamais d'apprendre! Choisissez les postes qui vous intéressent et familiarisez-vous avec leurs exigences. 

Essayez d'explorer d'autres langages de programmation et trouvez de nouveaux projets pour améliorer votre portfolio. 

Le carnet de carrière offert par Le Wagon est aussi très utile, tout comme les événements tech qui se passent dans l’écosystème. Plus important encore, n'ayez pas peur de postuler pour un emploi pour lequel vous pensez ne pas être à la hauteur. 

Intéressé.e par un changement de carrière ? Postulez pour notre session d'été à Montréal qui commence le 6 juillet


Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Graduate stories

De Cuisinier à Fullstack developer

Nathan est un alumni du Wagon Lausanne. Bruxellois d'origine 🇧🇪 et Cuisinier de formation 🍴 il s'est récemment installé en Suisse. Dans sa quête de recherche d'emplois, il s'étonne de ne pas trouver un outils adapté aux travailleurs temporaires. Il se lance alors dans la formation du Wagon. Le voilà maintenant Fullstack developer dans une startup du coin.

Graduate stories

De Technicien Audiovisuel à Développeur Web, parcours réussi d’un Digital Nomad

Digital Nomad à la curiosité sans limite, Manu est Technicien Audiovisuel lorsqu’il rejoint en 2014 les bancs du Batch #2 en Développement Web. Depuis, il met sa créativité au service du code en Freelance et partage ses connaissances avec les élèves du Wagon Bordeaux. Retour sur ce changement de carrière inspirant.

Graduate stories

Comment Karine à co-fondé Poulpe, agence de création digitale

Graphiste print de formation, Karine travaille plusieurs années en agence avant de se lancer en freelance. Après avoir suivi la formation du Wagon, elle co-fonde Poulpe, agence de création digitale à destination des porteurs de projet, TPE & PME.

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.