Choisissez une ville

Comment Karine à co-fondé Poulpe, agence de création digitale

Graphiste print de formation, Karine travaille plusieurs années en agence avant de se lancer en freelance. Après avoir suivi la formation du Wagon, elle co-fonde Poulpe, agence de création digitale à destination des porteurs de projet, TPE & PME.

Comment Karine à co-fondé Poulpe, agence de création digitale
Avec notre alumni Karine Bialobroda Founder chez Poulpe En savoir plus sur Karine
Partager l'article
Peux-tu te présenter ? Qu'est ce que tu faisais avant de rejoindre les bancs du Wagon ?

Je m’appelle Karine, j’ai 31 ans et j’ai commencé ma carrière en tant que graphiste print, en agence puis en freelance. Au départ, je travaillais principalement de l’identité visuelle et du design éditorial, mais avec la montée en puissance du digital, j’ai eu de plus en plus de projets web. J’ai rapidement ressenti un blocage : difficultés à trouver des développeurs n’étant pas du domaine, frustration de ne pas pouvoir mener le projet jusqu’au bout, impuissante face à ce que me disaient les développeurs puisque je n’y connaissais rien, etc. 

C’est justement à ce moment que j’ai découvert Le Wagon en ligne : ils lançaient à l’époque un programme d’été (« Cet été je code »), et j’ai été étonnée de voir à quelle vitesse j’apprenais, et surtout à quel point ça me plaisait. J’avais envie d’apprendre encore plus : c’était décidé, dès que mes projets freelance me le permettraient, je me lancerai dans la formation FullStack. Un an plus tard, j’avais mon ticket et j’étais prête à embarquer !

Quelles étaient tes ambitions et tes attentes en t’inscrivant à la formation ? 


Mon objectif principal était d’être capable de développer des sites Internet. A l’époque, j’imaginais que cela me permettrait de développer mon portfolio de graphiste. Inutile de préciser que la formation est allée largement au delà de mes attentes puisqu’au bout de 6 semaines, j’étais capable de développer un clone d’Air BnB en 1 semaine, et une plateforme de gestion de réservations pour des restaurants en 2 semaines.  Je comptais aussi sur la formation pour rencontrer des profils inspirants et pour découvrir un milieu qui m’était jusqu’alors étranger.

Est-ce-que tu avais des doutes avant de rejoindre Le Wagon? Comment les as-tu surmontés ?


Mes appréhensions portaient essentiellement sur moi-même. J’avais un peu peur de me retrouver uniquement avec des anciens ingénieurs ou élèves d’école de commerce. Je n’avais pas d’idée de projet précis et je n’avais pas spécialement prévu de monter une startup en sortant. J’ai finalement rencontré des personnes avec des backgrounds très variés, en reconversion professionnelles, ou en recherche de nouvelles compétences. Au cours de la formation, on découvre petit à petit ce que l’on va être capable de faire, on prend confiance en soit grâce aux challenges en binôme, au travail en équipe et aux profs et TAs qui sont là pour nous épauler et nous rassurer.

Qu’est-ce-qui a marqué ton expérience au Wagon ? (Challenges, meilleur moment, difficultés...)


Les gens, la communauté, l’ambiance, la pédagogie, l’ouverture d’esprit, le format, le staff, la plateforme...  difficile de s’arrêter sur un seul élément ! Pendant les 9 semaines de formation, j’avais l’impression d’avoir intégré une sorte de colonie de vacances, mais d’où j’allais ressortir avec de nouvelles compétences ! C’est intensif, mais on en redemande. On crée de vrais liens avec les autres, on ne voit pas le temps passer et à la fin on ne réalise pas que c’est déjà fini !

Quels sont tes conseils pour tirer un maximum du bootcamp ?


Ne pas se mettre la pression : chacun avance à son rythme ! Les élèves qui ont plus de facilités vont aider les autres. Il y a beaucoup d’entraide et c’est aussi ce qui fait la force de la formation. 

Profiter des évènements organisés par Le Wagon : la communauté est un des points forts de la formation. Il faut aussi savoir prendre le temps de décompresser :)

Profiter des profs, des TAs, du staff : ils sont (presque) tous passés par là et sauront toujours trouver les mots qu’il faut en cas de coup de mou !

Créer des liens avec les autres élèves de la promo !

En quoi ton expérience au Wagon a permis de faire avancer ta carrière ?


J’ai découvert un nouveau métier qui me passionne sans avoir pour autant abandonné le précédent et j’ai aussi pris confiance en moi personnellement et professionnellement. J’y ai rencontré mon associé, mais aussi des amis qui m’aident au quotidien grâce à leurs conseils et leur soutien. Aujourd’hui c’est aussi un énorme réseau de développeurs ultra motivés qui est pour nous une ressource inestimable en terme de recrutement. 

Peux-tu nous en dire plus sur ton agence Poulpe ?


Poulpe, c’est une agence de création digitale. Grâce à notre écosystème startup / entrepreneur, nous avons réussi à développer notre activité autour de projets/produits super intéressants. En clair : on fait quasiment zéro site vitrine ou e-commerce. 

Notre “mission” type, c’est un porteur de projet / une TPE / PME qui vient nous voir avec une idée pour “digitaliser” une partie de son métier ou un marché qu’il souhaite attaquer. Il faut donc comprendre son métier, l’aider à construire le produit (quelle feature ? pourquoi ? quand ?), définir l’UX, imaginer l’UI et relever les challenges techniques (Rails, React, Vue). 

On suit certains clients depuis 3 ans maintenant avec des apps qui grossissent avec nous. On est donc aussi confronté à des problématiques de maintenance / dette technique / pérennité du code. En fait on a l’impression d’être “owner” de plein de produits… ce qui fait qu’on s’éclate !  Aujourd’hui nous sommes 4 et travaillons avec un petit réseau de freelances de confiance et on cherche à recruter 2 nouveaux(elles) développeurs(euses) !

Quels sont tes conseils pour ceux qui souhaitent lancer leur start-up à l’issue de la formation ?


Encore une fois : restez proche de la communauté ! Quelque soit le domaine dans lequel vous vous lancez, il y a forcément des alumni qui auront de bons conseils. 
Je n’ai pas vraiment lancé une startup donc je ne suis pas experte, mais je dirais qu’il faut profiter de chaque évènement pour pitcher son projet, pour en parler autour de soi et confirmer qu’il y a bien un marché. 

Monter sa boîte peut avoir son lot de moments difficiles, c’est aussi important d’être bien entouré et soutenu ; par vos proches, mais aussi par des personnes extérieures qui auront probablement un avis plus critique sur votre projet.
Avoir des soupapes de décompression : il est important de se garder du temps pour soi. Que ce soit pour sortir entre amis, aller voir une expo, avoir une activité sportive, je pense qu’il est aussi nécessaire de savoir se changer les idées pour repartir de plus belle !

Pourquoi recommanderais-tu Le Wagon en face d’autres bootcamp? 


Parce que la pédagogie est parfaitement adaptée à ceux qui n’ont jamais codé, parce qu’il y a une communauté de +4000 alumni, parce que l’ambiance pendant la formation est géniale, parce qu’après la formation il y a plein d’évènements, de workshops organisés pour tous les alumni, parce que Le Wagon t’aidera pour l’après bootcamp, que tu cherches un job, des missions freelances ou que tu montes ta boite… Mais aussi peut être simplement parce que Le Wagon est le premier bootcamp au monde ;) ?

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Learn to code

L'expérience Wagon : 9 semaines pour apprendre à coder... et découvrir une ville !

À Marseille, surtout l'été, il est interdit de s'ennuyer ! Parce qu'au-delà de l'excellence de la formation, nous aimons partager nos bons plans à nos étudiant.e.s, voici un petit aperçu de l'expérience Wagon-marseillaise !

News

[Infographie] Le bootcamp, un accélérateur de carrière

Changer radicalement de carrière ou se former à de nouvelles compétences implique un investissement en temps et en énergie. Cela peut être intimidant au premier abord et, de fait, les questions fusent : est-ce que je vais trouver un emploi après seulement 9 semaines de formation ? Comment vais-je financer la formation ? Ai-je le profil adéquat ? Qu'est-ce que je peux faire après Le Wagon ? Et pour quel salaire ?

Graduate stories

Développeur freelance & musicien : Louis navigue entre ses deux passions

Musicien professionnel, arrangeur et réalisateur artistique passionné depuis plusieurs années, Louis suit la formation du Wagon pendant l'été 2018 pour apprendre à coder. Un an plus tard, il sillonne les routes en tournée et travaille en parallèle sur ses projets en tant que développeur freelance.

Vous souhaitez rejoindre la meilleure formation Développeur Web ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.