Choisissez une ville

J'ai acquis la confiance nécessaire pour trouver le poste de mes rêves

Jérôme a fait des études en Économie et, comme beaucoup de ses amis, il a commencé une carrière dans le monde bancaire pour être entouré de ses pairs. Mais comme il a toujours eu une propension au codage, il a participé à la formation développeur web à Montréal cet hiver. Aujourd'hui, il est développeur FullStack chez Beslogic.

Avec notre alumni Jerome Kastoun Full-stack Developer chez Beslogic En savoir plus sur Jerome
Partager l'article

Pourquoi as-tu décidé de postuler au Wagon Montréal ?

Au début, j'ai commencé par passer un peu de temps à apprendre le code tout seul. J'ai appris quelques petites choses, mais ce n'était pas suffisant. Le processus d'apprentissage était très lent et très peu structuré. Je ne voyais pas comment utiliser ces connaissances dans la vraie vie. Alors je me suis dit : soit je peux passer des jours à apprendre des concepts... ou je peux apprendre "comment apprendre” un langage, et être beaucoup plus efficace. J'ai fait des recherches sur quelques bootcamps et je suis tombé sur Le Wagon Montréal. 

Qu’est-ce qui t’as le plus plu pendant le bootcamp ?

J'ai vraiment aimé les méthodes d'enseignement. Chaque matin, on débute par des cours magistraux d'une à deux heures, puis on se met en équipe de deux pour tenter de résoudre les challenges. C’est vraiment là que vous apprenez le plus. Lorsque vous vous mettez quotidiennement au défi de résoudre des problèmes, vous développez ce que je considère comme la compétence la plus importante en développement web - la résolution de problèmes. 

Bien sûr, il y a toujours un enseignant pour vous aider au cas où vous seriez coincé. Apprendre de cette façon pendant un mois et demi est un défi, mais c’est incroyablement gratifiant. En fin de formation, vous passez quelques semaines à appliquer ce que vous avez appris en développant une application web dans un environnement collaboratif sur un projet de votre choix. Et vous apprenez également à le pitcher !

Est-ce que le programme a répondu à tes attentes?

Le Wagon a largement dépassé mes attentes. Je n'imaginais pas tout ce qu’on est capable d’apprendre en seulement 9 semaines. J'ai aussi aimé le fait que, contrairement à d'autres bootcamps, il ne promette pas de vous trouver un emploi aussitôt le bootcamp terminé. C'est à vous de continuer à améliorer les compétences acquises et décider ensuite ce que vous voulez en faire. J'ai d'ailleurs profité des ressources du Wagon, son vaste réseau d'anciens étudiants et les connections professionnelles établies pendant le bootcamp pour trouver mon emploi. 

Dans mon travail actuel, j'utilise certains des langages de base appris au Wagon tels que HTML, CSS et JavaScript... bien que le framework principal utilisé ne soit pas Rails. Le bootcamp m'a donné les capacités nécessaires à l’apprentissage d'autres langages. 

“Le Wagon m'a donné les moyens et les outils nécessaires, sans parler de la confiance, pour sortir de ma zone de confort et trouver le travail que je veux vraiment et ne pas me rabattre sur la première offre que je reçois”

Et la vie après le bootcamp ?

Après le bootcamp, j'avais encore un mois avant de retourner à mon ancien emploi à la banque et j'ai profité de ce temps libre pour continuer à apprendre. J’ai gardé la même routine. Je me réveillais tôt pour trouver un cours intéressant en ligne, puis je passais la journée à chercher des défis en rapport avec ce que je venais d'apprendre. Je pense qu'il est crucial de garder le même état d'esprit afin de capitaliser sur les connaissances acquises au Wagon et maintenir l'élan.

Après avoir postulé dans plusieurs entreprises et avoir passé différentes entrevues, j'ai réussi à décrocher un poste qui correspond à mon envie de continuer à apprendre. Je suis actuellement développeur web FullStack chez Beslogic.




Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Learn to code

L'expérience Wagon : 9 semaines pour apprendre à coder... et découvrir une ville !

À Marseille, surtout l'été, il est interdit de s'ennuyer ! Parce qu'au-delà de l'excellence de la formation, nous aimons partager nos bons plans à nos étudiant.e.s, voici un petit aperçu de l'expérience Wagon-marseillaise !

Graduate stories

Si on vous dit qu’Arménie, service civique et graphisme riment avec envie d’apprendre à coder ?

C’est l’histoire de Sandra, diplômée d’un Master en Marketing et Business Developpement à Paris qui, après ses études, décide de partir 6 mois en Arménie.

Learn to code

Au-delà de plusieurs lignes de code

Alors que la révolution numérique bat son plein, que les robots réforment le lieu de travail et que les ordinateurs font fonctionner de grandes parties des industries les plus performantes, apprendre à coder est sûrement un bon investissement pour l’avenir.

Vous souhaitez apprendre à coder en 9 semaines ?

Nous sommes dans 35 villes dans le monde.