Postulez maintenant

Créez, faites des erreurs, apprenez et recommencez

Après une formation en école de commerce à Lyon en France, Maxime Lagresle travaille d’abord comme analyste en marketing numérique à l’issue d’un stage de fin d’études à Singapour.

Créez, faites des erreurs, apprenez et recommencez
Avec notre alumni Maxime Lagresle Growth chez Sheertex En savoir plus sur Maxime
Partager l'article
Venu d’un milieu entrepreneurial, il ressent rapidement le besoin d’évoluer vers un poste de product manager. Une fois en poste, il se rend vite compte qu’il a besoin d'acquérir des compétences techniques pour réussir dans ce nouveau poste. C’est comme ça qu’il atterrit à Montréal pour se former au Wagon, attiré par l'écosystème effervescent startups de la métropole. 

Maxime rejoint ensuite Sheertex au poste de Performance Marketing Manager. Sheertex est une jeune startup montréalaise qui fabrique la première paire de bas la plus robuste au monde. 

Où en es-tu aujourd’hui dans ta carrière ? 


Je travaille maintenant en tant que Performance Marketing Manager pour Sheertex. Je suis amené à travailler sur l’ensemble du Growth Framework (Acquisition, Activation, Rétention, Referral, Revenue). Pour chaque étape du framework, mon objectif est d’analyser, comprendre et optimiser chacune des étapes.

En plus de mon activité chez Sheertex, j’ai lancé Growthtalk, une agence de création de contenu. 

Pourquoi Growthtalk? 


Aujourd’hui, on a atteint un niveau où les lecteurs sont saturés par l’information et les entreprises commencent à comprendre que les contenus clickbait sont néfastes pour l’image de marque. Avec Growthtalk, nous souhaitons accompagner ceux qui veulent offrir à leur audience un contenu de qualité mais qui n’ont pas assez de temps pour le faire. 

A l’ère de l’inbound marketing, beaucoup d’entreprises construisent un produit puis publient un ebook dans l’espoir de générer des leads. Le seul problème avec la méthode, c’est qu’il y a très peu d’authenticité surtout si le produit ne répond pas à un réel besoin du marché. 

Avec ma co-fondatrice, nous travaillons d’ailleurs actuellement sur un playbook sur l’authenticité en entreprise et comment bâtir une entreprise basée sur l’authenticité, au delà de la simple création de contenu. On veut se spécialiser sur la recherche de stratégies et le développement d’une culture de la transparence.

Qu’est-ce que ton expérience au Wagon t’a apporté ? 


Au delà des compétences techniques qu’apportent le bootcamp, on apprend à ne pas trop se poser de questions à foncer, lancer son idée, faire des erreurs, en tirer des leçons et recommencer. Aujourd’hui, je suis très confortable dans un rôle de coordination d’équipes tech parce que je comprend les technologies avec lesquelles ils travaillent. 

Suite à la formation, je travaille également au développement d’une application de growth curation sur laquelle les gens pourront lire l’actualité selon les thématiques de leur choix et un feed personnalisé. 

Dans l'ensemble, l’expérience au Wagon a été mémorable, surtout pour ces trois raisons:

- La formation démystifie totalement le développement du web
- Elle donne la confiance en soi nécessaire pour mener des projets de A à Z
- Elle donne accès à une grande communauté internationale, diverse, unie autour d'une passion commune pour la technologie.

Nous avons hâte de recevoir Katherine Homuth, fondatrice de Sheertex (anciennement Sheerly Genius), pour un Wagon Talk le 5 février au Wagon Montréal. Katherine vient d'être nommée l'une des entrepreneurs 30 under 30 par le magazine Forbes. Réservez vos billets pour la rencontrer!


Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Graduate stories

De Technicien Audiovisuel à Développeur Web, parcours réussi d’un Digital Nomad

Digital Nomad à la curiosité sans limite, Manu est Technicien Audiovisuel lorsqu’il rejoint en 2014 les bancs du Batch #2 en Développement Web. Depuis, il met sa créativité au service du code en Freelance et partage ses connaissances avec les élèves du Wagon Bordeaux. Retour sur ce changement de carrière inspirant.

Graduate stories

Quelle trajectoire pour les 48 premiers Alumni du Wagon à Lausanne ?

Voici en toute transparence le parcours des 48 premiers Alumni du Wagon à Lausanne après avoir terminé leur bootcamp.

Graduate stories

Clément, enseignant en économie devenu développeur web

C’est souvent un peu compliqué pour un futur étudiant de se rendre compte de l’impact du Wagon et de ce que le programme peut vraiment lui apporter. Est-ce qu’on sort du bootcamp avec de véritables compétences même quand on a jamais codé ? Est-ce que je pourrai mettre sur mon profil LinkedIn que je suis développeur ? Réponse juste ici.

Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 40 villes dans le monde.