Postulez maintenant

D'alumni à Teacher Assistant au Wagon

Après leur formation, de nombreux alumni décident de poursuivre l'expérience Wagon en aidant les étudiants des nouveaux bootcamps. Coralie et Basile ont décidé de retourner sur les bancs du Wagon mais cette fois-ci du côté pédagogique de la force en tant que Teacher Assistant. Retour sur leur expérience.

D'alumni à Teacher Assistant au Wagon
Partager l'article

Quel faisiez-vous avant le Wagon ? 

Basile : Pendant 10 ans, j’ai été monteur dans la télévision et le cinéma. J’ai travaillé dans des sociétés de production diverses, dans la variété, le documentaire voir la fiction. Au bout de cette période, j’ai senti un besoin de renouvellement et, après avoir fait un bilan de compétences à ma manière, j’ai décidé en juin 2019 de me tourner vers le développement web. En me renseignant sur les différentes options présentes, je me suis assez naturellement tourné vers le bootcamp du Wagon qui m’avait l’air le plus professionnel et le plus adéquat à mes ambitions.

J’estimais que l’expérience du Wagon m'avait tellement apporté que je ne pouvais que rendre la pareille en tentant de transmettre mes connaissances acquises aux nouveaux élèves. 

Coralie :
En 2015, j'ai été diplômée d'une licence de droit. J'ai poursuivi avec un Master 1 en droit des affaires, que j'ai effectué à la New England Law School de Boston aux États-Unis. Puis je me suis dirigée vers une école de commerce : de 2017 à 2018, j'ai effectué un Master en Management à l'EDHEC. Et, en janvier 2019, j'ai rejoint les bancs du Wagon pour y suivre le bootcamp de développement web en 9 semaines.


Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir Teacher Assistant au Wagon ?

Coralie : J'ai souhaité devenir TA pour continuer à progresser en développement web. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, enseigner ne consiste pas simplement à transmettre son savoir, c'est un véritable échange. Chaque jour où je suis TA, j'apprends énormément. 

D'une part, j'apprends de nouvelles choses avec mes élèves lorsqu'on résout ensemble des bugs que l'on n'avait jamais rencontrés auparavant. D'autre part, j'améliore mes connaissances des bonnes pratiques du développement web en échangeant avec des TA plus expérimentés.

C’est vraiment du bonheur lorsqu’un élève nous dit que grâce à notre intervention, il comprend beaucoup mieux les choses.

Basile : À la fin de ma formation au Wagon, j’ai jugé logique de proposer mes services en tant que TA pour plusieurs raisons. La première, c’est que j’estimais que l’expérience du Wagon m'avait tellement apporté que je ne pouvais que rendre la pareille en tentant de transmettre mes connaissances acquises aux nouveaux élèves. 

La deuxième raison, c’est que j’ai toujours eu un penchant pour l’éducation, la formation. Une large partie de ma famille est dans l’éducation. De même, j’avais eu beaucoup de bonheur à former de jeunes monteurs dans mes expériences professionnelles précédentes. Enfin, je pense que transmettre ses connaissances en tant que TA permet par la même occasion de valider encore un peu plus ce que l’on a appris au Wagon.


Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton rôle de Teacher Assistant ? 

Basile : Je crois que j’éprouve avant tout du plaisir en tant que TA lorsque je sens que les explications que j’ai apporté ont vraiment été claires pour l’élève et qu’il a par là même bien assimilé la logique de quelque chose. C’est vraiment du bonheur lorsqu’un élève nous dit que grâce à notre intervention, il comprend beaucoup mieux les choses.

De plus, le cheminement que l’on a avec un élève lorsque l’on travaille sur la résolution de son problème est toujours très intéressant car chacun a une méthode différente et une façon de réfléchir différente. J’aime m’adapter à la logique de l’élève pour aller au mieux dans son sens de raisonnement.

Toutefois, ce qui est le plus challengeant est finalement le plus intéressant : les semaines projets sont rapidement devenues mes préférées.

Coralie : Ce qui me plaît le plus c'est d'aider les élèves à faire fonctionner leur code, non pas en leur donnant immédiatement la solution, mais en leur donnant un coup de pouce qui va les aider à avancer dans leur raisonnement. En 9 semaines, ils apprennent énormément de concepts. C'est très plaisant et gratifiant de les voir progresser si vite en si peu de temps.


Quel a été ton plus gros challenge en tant que Teacher Assistant ?

Coralie : Mon plus gros challenge a été lorsque j'ai été TA sur les semaines projets pour la première fois. Il ne s'agit pas d'exercices à débugguer, mais d'applications web entières à construire. Toutefois, ce qui est le plus challengeant est finalement le plus intéressant : les semaines projets sont rapidement devenues mes préférées. C'est un réel plaisir de voir les élèves évoluer par équipes et d'essayer de les aider du mieux que je peux.

On fait de notre mieux pour instaurer un climat de confiance et de bienveillance pour que les élèves qui rencontrent des blocages n'hésitent pas à nous en faire part.

Basile : Pour rebondir sur la question précédente, c’est un gros challenge en général de justement savoir s’adapter à chacun. Aucun élève n’est similaire. Il faut à chaque ticket faire preuve de patience et surtout comprendre la logique de l’élève.

Les exercices du Wagon peuvent se résoudre de 100 façons différentes, et la façon que va choisir un élève de les résoudre ne sera jamais la même que celle d’un autre. Il faut donc arriver à suivre cette démarche. Il faut également savoir être rassurant avec l’élève car le programme est très dense et parfois vraiment très complexe, donc on peut se démoraliser facilement. Mais c’est aussi le plaisir qu’éprouve un élève à la fin du batch lorsqu’il se rend compte que, même si c’était difficile, il a réussi à dépasser toutes ses attentes. 
Coralie en plein cours lors du workshop Women Coding Express.

D’un point de vue technique, comment assurez-vous de l’avancement des étudiants ?

Basile : Le site du Wagon “Kitt” est un outil très détaillé qui nous permet de suivre les exercices terminés par chacun des élèves. De plus, nous communiquons régulièrement entre professeurs et assistants pour discuter de l’avancement global ou personnel des élèves. Ainsi, nous déterminons s’il est nécessaire d’aller aider les élèves les plus en retard pour qu’ils rattrapent le bon wagon.

Actuellement, je suis en mission pour L'Oréal, en binôme avec un de mes amis du Wagon, Louis Sommer. 

Coralie : Tout au long de la journée, nous suivons l'avancement des élèves en nous assurant qu'ils ont bien "pushé" leur code sur leur compte github. Nous passons aussi les voir régulièrement à leurs tables pour vérifier que tout se passe bien.

C'est souvent l'occasion pour eux de nous poser des questions qu'ils n'osaient pas forcément nous poser, ou qu'ils ne parvenaient pas à formuler. On fait de notre mieux pour instaurer un climat de confiance et de bienveillance pour que les élèves qui rencontrent des blocages n'hésitent pas à nous en faire part.


Est-ce que tu as une autre activité en parallèle de ton rôle de TA ? 

Coralie : En parallèle de mon rôle de TA, je suis développeuse web en freelance. Je conçois des applications web pour des entreprises et des particuliers. Actuellement, je suis en mission pour L'Oréal, en binôme avec un de mes amis du Wagon, Louis Sommer. J'apprends beaucoup à ses côtés et on s'amuse bien.

Je dois dire que la partie de Javascript sur les événements est sans doutes la plus rigolote car on voit les élèves véritablement s’amuser.

Basile : Jusqu’à fin Avril, je partageais mon temps entre petites missions pour des particuliers (sites vitrine essentiellement), formation personnelle sur des langages que je ne connais pas et également quelques sides-projects, seul ou bien accompagné d’anciens camarades de mon batch. Récemment, j’ai décroché un travail de Fullstack Developer chez Talentoday en tant que Junior. Pour l’anecdote, j’ai débuté le processus chez eux pendant le confinement et ai donc débuté ce travail vers la fin du confinement. Comme quoi, il y a du bien à ne pas sortir de chez soi. 


Est-ce que tu as des journées spéciales en fonction du programme ou tu aimes être Teacher Assistant ? 

Coralie : J'aime particulièrement être TA durant les trois dernières semaines du batch c'est-à-dire la semaine Airbnb et les deux semaines de projets.

Je suis à chaque fois impressionné par ce qu’ils arrivent à créer et c’est une fierté de se dire que l’on a participé à leur apprentissage, qu’on a aidé d’une certaine manière à ce que leur projet prenne forme.

Basile : Pour le moment, je me suis surtout spécialisé sur Rails et Javascript en tant que TA. Je dois dire que la partie de Javascript sur les événements est sans doutes la plus rigolote car on voit les élèves véritablement s’amuser. C’est une partie plutôt ludique du programme. Dans mon souvenir d’élève j’avais beaucoup apprécié m’amuser avec les boutons et à parfois sortir de l’énoncé pure des exercices, pour simplement m’amuser à créer de petites animations.

J’ai quand même également une tendresse pour les journées sur Rails. On sent chez les élèves qu’ils découvrent tout ce qu’il est possible de faire et valident tout le chemin qu’ils ont fait jusqu’ici. Chaque brique qu’ils ont retenu des différentes parties du programme leur permet enfin de créer leur application rêvée. 


Un dernier mot pour conclure ?

Coralie : Si vous avez des questions sur le freelancing, n'hésitez pas à me contacter ✌

Basile : Malheureusement, je n’aurais peut-être plus de jours de TA pendant un moment en raison de mon nouveau travail, mais j’aurai toujours plaisir à revenir voir les projets des nouveaux batchs. Je suis à chaque fois impressionné par ce qu’ils arrivent à créer et c’est une fierté de se dire que l’on a participé à leur apprentissage, qu’on a aidé d’une certaine manière à ce que leur projet prenne forme.
Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Graduate stories

Chanteur lyrique, acteur & développeur freelance

Chanteur lyrique, acteur, consultant en business development, analyste en marché financier, développeur...Jonathan a un parcours qui reflète la curiosité d'esprit dont il fait preuve dans sa vie. Il alterne aujourd'hui entre ses différentes casquettes avec l'objectif de se spécialiser en data analytics

Graduate stories

Découvrez le parcours d’un alumni entrepreneur : Benjamin Bavuz

Après avoir suivi la formation du Wagon à Marseille en 2017, Benjamin lance Hosman avec pour ambition de révolutionner le milieu de l'agence immobilière. Défi relevé : La startup compte aujourd'hui 30 collaborateur.ice.s et a déjà recruté 3 alumni du Wagon !

Graduate stories

Du Wagon à Matera, il n’y a qu’un pas

Découvrez l'histoire de Victor, ancien alumni du Wagon Lille et co-fondateur de Matera, startup qui vient de boucler une levée de fonds de 1,5million d’euros.

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.