Postulez

De gestionnaire de pratimoine à Développeur Backend

Après des études à l'ESC Brest et des expériences en gestion de patrimoine, Paul a décidé de se former avec Le Wagon Rennes pour comprendre comment créer un produit web. Son objectif était de créer de nouvelles opportunités de carrière. Paul est aujourd'hui développeur backend chez Steeple.

De gestionnaire de pratimoine à Développeur Backend
Avec notre alumni Paul Fourchon Back-end Developer chez Steeple En savoir plus sur Paul
Partager l'article

Hello ! Peux-tu te présenter ?

Oui ! Je m’appelle Paul, j’habite à Rennes et j’ai fait le Batch 381 au Wagon Rennes.

Qu’est ce qui t’a amené à faire le Wagon à Rennes ?

Cela fait très longtemps que je connais le Wagon. Mais je m’étais d’abord lancé dans la voie du métier de conseil et de la gestion de patrimoine. Finalement, j’ai travaillé 3 ans dans ce domaine, et au bout de 3 ans, j’ai eu envie de changer. J’ai vu que le Wagon venait d’ouvrir à Rennes, c’était la bonne occasion de se lancer

Après le Wagon, tu as fait quoi ?

Juste après, j’ai fait une mission en freelance chez Steeple, ce qui m’a permis de découvrir la solution dans sa globalité et toute la masse de code à appréhender. On avait convenu d’un test avec Jean-Baptiste, le CEO, pour savoir si on allait plus loin ou pas.

Finalement, ta mission se poursuit en CDI. Ca s’est passé comment ?

Cela a tout simplement été une continuité de la mission que j’avais entreprise en arrivant ici. C’est une mission qui s’est concrétisée ! J’ai été totalement intégré au flow de travail qu’il y a ici au sein du pôle développement. Donc aujourd’hui, je suis développeur back-end chez Steeple !

Comment l’apprentissage du Wagon t’aide-t-il au quotidien ?

Je dirais déjà que l’apprentissage au Wagon n’est pas seulement focalisé sur le code en lui-même : il y a aussi toute la gestion de projet. Et ça, ça m’a pas mal aidé à bien me situer dans la façon de travailler ici chez Steeple, qui est commune à pas mal d’entreprises tech. Par exemple, on parle d’abord des features tous ensemble, on s’attribue les tâches en fonction de notre expertise et notre ancienneté. Moi, on m’attribue des tâches qui correspondent à mon savoir-faire et à ma connaissance du projet. Donc je suis bien traité (rires) !
Paul a rejoint l'équipe technique de Steeple

On peut dire que tu as changé de vie ?

Oui, on peut dire ça ! Entre la gestion de patrimoine et le métier de développeur, il y a un monde. Mais c’est un choix que je ne regrette à aucun moment. Ça m’ouvre plein de portes, donc je suis content !

Un conseil pour ceux qui hésitent encore à rejoindre le Wagon ?

Je dirais que changer de vie, ce n’est pas un choix à prendre à la légère. Mais le Wagon, c’est un excellent endroit pour le faire car on se sent vraiment accompagnés. Et en sortie de Wagon, on est pas perdus, on peut être très accompagnés par l’équipe, les profs, les TA’s (Teaching Assistants). Donc c’est un conseil que je donne à tout le monde, faut pas hésiter !
Jean-Baptiste de Bel-Air, CEO de Steeple et Paul Fourchon, Développeur backend

Témoignage de Jean Baptiste de Bel-Air, CEO de Steeple

Effectivement, Paul est arrivé sur une mission très spécifique. Il a mis en place et augmenté le nombre de tests qu’on passe dans le code pour éviter qu’il y ait des régressions. Cela lui a permis de découvrir l’ensemble de la “machine” Steeple, et d’améliorer le process de tout le pôle.

Chez Steeple, on a plusieurs personnes qui viennent de mondes différents et notamment au sein du pôle développement. Et même des profils plus jeunes qui décident tôt de changer de carrière !

L’intérêt d’avoir une personne en reconversion, c’est qu’elle ne fait pas un "reset". Elle arrive avec tout son bagage d’avant, et en fonction de là où elle vient, elle apporte à l’équipe un élément différenciant. 

Au final, c’est la somme de toutes les individualités qui fait le tout du pôle, et notamment au développement.

En prenant un développeur qui a deux mois d’expérience, on sait très bien qu’on ne va pas pouvoir le laisser de manière autonome tout de suite, il va falloir l’accompagner. Chez Steeple, on a des développeurs expérimentés et d’autres plus jeunes. L’objectif, un peu comme dans un centre de formation de foot, c’est de parier sur des pépites pour les faire évoluer (rires) !

Paul, au delà de ses compétences techniques, a réussi à amener une forme de joie de vivre à travers son profil. Il a notamment mis en place des concours de gâteaux, car il faut savoir que c’est quelqu’un d’assez gourmand (rires) !

Il a gagné sa place dans l’entreprise, bien entendu, par ses aptitudes de développeur, et il a réussi à devenir rapidement quelqu’un d’important de par sa jovialité !
Paul a également apporté sa jovialité au sein de l'entreprise
Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 43 villes dans le monde.

Laptop illustration