Postulez maintenant

Du Développement Web à la Data Science, le parcours de Wadi

L'été dernier, Wadi, ancien ingénieur en télécoms, rejoint notre formation en développement web pour apprendre à coder. En janvier 2020 il fait son grand retour au Wagon pour ajouter une corde à son arc et se former à la Data Science au sein de notre toute première promo. Découvrez l'histoire de ce super alumni !

Du Développement Web à la Data Science, le parcours de Wadi
Partager l'article

Pourquoi as-tu souhaité te former à la Data Science après avoir suivi le bootcamp de Développement Web ?

Je n'ai pas fait le bootcamp data science pour les mêmes raisons qui m'ont poussé à faire la formation en développement web. Quand j'ai fait la formation en développement web, je sortais d'une expérience entrepreneuriale non concluante pendant laquelle la dimension technique m’échappait.

Malgré mon background d'ingénieur, je n'avais jamais eu d'expérience de développement d'applications ni d'applications mobile d'ailleurs. Toutes les missions que j'avais eues jusqu'alors s'orientaient autour du service et non du produit. Je dépendais donc beaucoup trop de mes cofondateurs. L'expérience n'a donc pas abouti.

Plus tard, lorsque j'ai essayé de monter en compétences par moi-même sur les bons outils, je me suis heurté à une infinité d'informations sur internet : On se retrouve seul face à son ordinateur, sans savoir par où commencer. C'est là que j'ai décidé de faire Le Wagon.

Pourquoi la Data Science ?

La dernière mission que j'ai réalisé avant mon break entrepreneurial, c'était business analyst. Je travaillais alors sur un projet de longue date pour lequel je devais réaliser toute une variété de rapport de données. C'est là que j'y ai développé un amour pour la "data science". 

Suivre le bootcamp a permis de démystifier plein de concepts compliqués tels que Machine Learning, Intelligence Artificielle, Réseaux de neurones et j'en passe.

À l'époque mon outil de prédilection était Microsoft Excel. Je ressentais alors le besoin d'étendre ma palette d'outils et de retrouver une approche d'ingénieur dans le métier que j’exerçais.

Pourquoi as-tu choisi de suivre le bootcamp du Wagon ?

Avant même la fin du bootcamp Développement Web au Wagon, j'avais déjà le projet d'enchainer directement avec un bootcamp en Data Science. Alors, un mois plus tard après ma formation au Wagon, je rejoins les bancs d'un bootcamp Data d'une enseigne concurrente. Le Wagon n'ayant pas encore de formation Data. Dès le début les lacunes pédagogiques et organisationnelles se sont fait  ressentir. Le Wagon ayant mis la barre assez haute.

Au Wagon, pas de distinction d’âge, de sexe ou de background. La pluralité des parcours fait que les échanges sont enrichissants.

Deux semaines plus tard, Le Wagon a annoncé l'ouverture de sa première formation Data à Paris. J'ai alors arrêté ma formation en cours et embarqué pour celle du Wagon.

Comment décrirais-tu l'équipe pédagogique et la communauté ?

L’équipe pédagogique est très souvent composée d'anciens élèves et fait partie intégrante de la communauté. Au Wagon, pas de distinction d’âge, de sexe ou de background. La pluralité des parcours fait que les échanges sont enrichissants et pleins de bonnes idées et de perspectives nouvelles sont échangés lors des évènements organisés. Parfois même des opportunités.

"C'est à mon avis, ce avec quoi on renoue le plus au Wagon : l'agilité de l'esprit."

Rejoindre Le Wagon, c'est aussi rejoindre un écosystème, bien au-delà d'un simple réseau. Pour avoir essayé un bootcamp où la communauté était inexistante, cela fait toute la différence.
Le tout premier batch Data Science.

Comment décrirais-tu le programme et ton expérience d'apprentissage ?

Le programme est intense et l'expérience d'apprentissage l'est d'autant plus. En faisant les bootcamps, au-delà des compétences techniques que l'on acquiert, on retourne à des choses essentielles. On réapprend à apprendre. Chercher une information complexe, s'imprégner de nouveaux concepts. C'est à mon avis, ce avec quoi on renoue le plus au Wagon : l'agilité de l'esprit.

Profiter du bootcamp, c'est aussi apprécier les rencontres et les moments de détente.

Le tout associé à un programme qui donne une très bonne vue d'ensemble de ce que représente la Data Science. Cela donne lieu à une expérience d'apprentissage enrichissante.

Le programme a-t-il répondu à tes attentes ?

Plutôt bien. J'ai pu avoir une vue d'ensemble assez claire de ce qu'est la Data Science. Suivre le bootcamp a permis de démystifier plein de concepts compliqués tels que Machine Learning, Intelligence Artificielle, Réseaux de neurones et j'en passe.

Le bootcamp est construit pour balayer l'ensemble des compétences et des métiers liés à la Data Science ce qui permet d'identifier assez facilement les postes vers lesquels on pourrait avoir envie de s'orienter après le bootcamp.

Qu'est-ce que tu as préféré et trouvé le plus difficile dans cette formation ?

Ce que j'ai trouvé le plus difficile dans la formation. C'est de bien comprendre la machinerie des algorithmes que l'on manipule. Bien comprendre les concepts mathématiques peut parfois s'avérer compliqué.

 "Lorsque j'ai essayé de monter en compétences par moi-même sur les bons outils, je me suis heurté à une infinité d'informations sur internet : On se retrouve seul face à son ordinateur, sans savoir par où commencer.

Ce que j'ai préféré, en revanche, c'est l'infinité des applications de la Data Science et son apport pour le bien commun. Par exemple : mon projet de fin au Wagon, avec mon groupe, a été de développer un outil à destination des cardiologues afin d'identifier si le signal électrocardiogramme d'un patient présentait ou non un risque de maladie cardiaque. Ça, ça fait partie des choses que je préfère 🙂

Quels sont tes projets après le bootcamp ?

Le champ des possibles étant incroyable. J'aimerais continuer sur cette lancée et transformer l'essai. J'espère pouvoir rejoindre un laboratoire de recherche, bureau de R&D afin d'aller plus en profondeur dans ma pratique et mon apprentissage de la Data Science.

Un conseil à donner aux personnes qui souhaitent suivre la formation ?

Généralement, le conseil que je donne est qu'il est préférable de venir avec un objectif précis : apprendre une compétence en particulier, mieux comprendre tels ou tels concepts etc. Cela permet d'avoir un sentiment de réalisation non négligeable à la fin du bootcamp.

Pour finir, je conseille de prendre du plaisir ! En plus de la formation, Le bootcamp est jonché d’évènements. Profiter du bootcamp, c'est aussi apprécier les rencontres et les moments de détente.

Comment décrirais-tu le bootcamp en un mot ?

Enrichissant !
Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Learn to code

Est-ce que tout le monde peut apprendre à coder ?

Est-ce que tout le monde peut apprendre à coder ? Si tu te poses cette question, c'est que tu sais qu'il est important de maîtriser ces nouveaux langages, mais que tu as des doutes sur ta capacité à les apprendre. Pour te rassurer, rappelle-toi : il fut un temps où l'on se demandait si l’on pouvait tous apprendre à lire ! Oui, évidemment, tout le monde peut apprendre à coder : ce sera peut-être plus facile pour certains et il existe dans tous les cas quelques qualités essentielles pour y parvenir.

Graduate stories

Développeur freelance & musicien : Louis navigue entre ses deux passions

Musicien professionnel, arrangeur et réalisateur artistique passionné depuis plusieurs années, Louis suit la formation du Wagon pendant l'été 2018 pour apprendre à coder. Un an plus tard, il sillonne les routes en tournée et travaille en parallèle sur ses projets en tant que développeur freelance.

Learn to code

Google Place Autocomplete

Apprenez rapidement à installer Google Place Autocomplete dans vos formulaires comportant un champ adresse. Ces quelques lignes de code faciliteront grandement l'expérience de vos utilisateurs sur votre site. À vous de jouer !

Vous souhaitez rejoindre la meilleure formation intensive au code ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.