Postulez

Du Wagon au Web3 : retour sur le parcours de 3 de nos alumni 😎

Du 12 mai au 1er juin, le Wagon te propose de plonger dans l'univers du Web3 ! Découvre le parcours de 3 anciens élèves qui se sont reconvertis dans le Web3. Chacun de leur parcours est unique et pourra t'inspirer si toi aussi tu veux évoluer dans ce nouvel univers 🚀

Du Wagon au Web3 : retour sur le parcours de 3 de nos alumni 😎
Partager l'article

1. Du Business Development aux NFTs

Après 3 années en tant que Business Developer, Maxime se lance dans le monde de l'entrepreneuriat et crée Practup, l'appli pour organiser des séances de sport collectives en salle ou en live ! 

En octobre 2021, frustré à l'idée de ne pas tout comprendre sur le côté technique de son produit, il décide d'aller plus loin et de pousser ses compétences tech en intégrant la formation en Développement Web du Wagon. 

À mesure qu'il découvrait un peu plus le monde de la Tech, Maxime s'est pris de passion pour le web3 : des blockchains aux applications décentralisées en passant par l'écosystème des builders.

«  Le Wagon m’a également permis de développer un réseau de personnes avec les mêmes objectifs et la même passion pour la blockchain. »

Aujourd'hui, grâce à ses nouvelles compétences, il peut, à partir de ses idées, créer des nouveaux projets et contribuer à des projets web.

Comment contribuer au Web3 ? 
Pour entrer dans ce nouveau monde, Maxime suggère dans un premier temps de s'acculturer au monde du Web 2.0 : comprendre les bases du web, les technologies utilisées et d'échanger autour des aspects techniques avec des personnes qui sont dans ce secteur. Ces trois briques seront ensuite essentielles pour créer ou participer à un projet et entrer dans le monde du Web3.

« Grâce aux bases acquises durant ce bootcamp, je contribue désormais à des DAOs, à des projets NFTs et je suis co-fondateur de The Arch, qui aide les passionnés de cet écosystème à disposer des meilleures informations dans le web3. »


2. Des marketplaces à la blockchain

Alexis a d’abord travaillé pour différentes marketplaces avec des fonctions plus orientées business. Il est devenu par la suite professeur au Wagon avant de rejoindre l’équipe de Lum Network.

À force de rencontrer des personnes évoluant dans le secteur de la Data Science, Alexis a voulu lui aussi saisir sa chance et a décidé de rejoindre la formation en Data Science du Wagon.

« Au fil du temps, j’ai interagit de plus en plus avec des équipes tech (product manager, développeur d’applications, développeurs en data engineering, analystes BI...). C’est ce qui a nourri mon envie d’apprendre à coder. »

Le Wagon lui a permis d’acquérir des compétences en code, mais aussi d’apprendre les bases sur l’utilisation des données, afin d’être à l’aise avec des technologies comme Pandas* et d’assimiler certains sujets plus rapidement.

« Le Wagon m’a permis d'apprendre à apprendre de façon autonome sur des sujets techniques »

Aujourd’hui, son travail consiste en la structuration des cas d’usages dans la blockchain de Lum Networks (détail pour les connaisseurs : layer 1, construite sur le Cosmos SDK). L’une de leur technologie, Lumki, est un produit développé par l’équipe qui a été récemment été acquis par Skeepers, un groupe leader dans l’engagement client. Il permet d’enregistrer on-chain les avis clients de façon fiable et transparente, en renforçant la relation marque-consommateur.

Comment contribuer au Web3 ? 
Pour Alexis, il est important d’acquérir des notions en base de données pour comprendre comment est stockée l’information et comment interagir avec elle, en particulier si on souhaite travailler dans le monde de la blockchain. 


3. De product manager à CEO d’une boîte de Fan-Token

William débute sa carrière en tant que Product Manager dans une NLP *, soit de l’assistance virtuelle en BtoB. Au bout de 4 ans, il ressent le besoin de changer. C’est durant cette même période qu’il découvre et commence à se former sur la blockchain, sur la crypto et écrit même un mémoire sur le sujet. 

C’est après son passage au Wagon qu’il décide de se lancer dans la blockchain avec Bolero Music en 2021. Bolero Music est une entreprise tech qui s’appuie sur la blockchain afin de créer une nouvelle source de revenus pour les artistes tout en créant une meilleure expérience pour les fans. Leur angle d’attaque : fidéliser les fans et leur permettre de vivre une expérience inédite.
« Je partage le succès de mon artiste préféré et je grandis avec lui »

Aujourd’hui William ne code plus, mais la formation lui a permis d'acquérir de solides compétences techniques qui l'aident aujourd'hui dans sa prise de décision, notamment en matière de fonctionnalités à développer.

« Le Wagon m’a m’a apporté un collaborateur et m'a permis de créer ma propre boite. On dit souvent que pour se lancer dans l’entrepreneuriat, il faut trouver la belle équipe et les bons fondateurs. Le Wagon m’a aidé à répondre à cette problématique »


En effet, c’est durant son bootcamp au Wagon que William rencontre Arthur, qui va d’abord devenir son binôme puis par la suite devenir son associé pour Bolero Music après avoir écouté son Pitch durant le Démo Day.
William et Arthur se sont finalement associés naturellement : tous les deux partageaient les mêmes ambitions et étaient déjà habitués à travailler ensemble pendant leur formation.


👉 Si toi aussi ces parcours t'inspirent et que tu souhaites en découvrir plus sur le Web 3, n’hésite pas à suivre nos événements dédiés !
Festival web3 du Wagon | Evénements gratuits du 12 mai au 8 juin 2022

* Pandas est une bibliothèque écrite pour le langage de programmation Python permettant la manipulation et l'analyse des données.

* Natural Language Processing ou Traitement Automatique du Langage Naturel : Le traitement automatique du Langage Naturel est un des domaines de recherche les plus actifs en science des données actuellement. C’est un domaine à l’intersection du Machine Learning et de la linguistique. Il a pour but d’extraire des informations et une signification d’un contenu textuel.
Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 41 villes dans le monde.

Laptop illustration