Postulez

Compléter sa formation en Web Marketing en apprenant à coder, l'expérience de Margaux

Après avoir obtenu son M2 en Web Marketing en octobre 2020, Margaux n'envisageait pas de lancer sa carrière sans acquérir des compétences techniques supplémentaires. Pour cela, elle a choisi de venir apprendre à coder à temps plein, au Wagon Lyon. Retour sur son expérience du bootcamp en Développement Web.

Compléter sa formation en Web Marketing en apprenant à coder, l'expérience de Margaux
Avec notre alumni Margaux Gaudriot En savoir plus sur Margaux
Partager l'article

Salut Margaux, que faisais-tu avant d’intégrer la formation en Développement Web du Wagon à Lyon ?

J’ai commencé mes études par une licence Info-Com. Au début, je voulais faire du journalisme. Au fur et à mesure, je me suis plutôt spécialisée dans la communication, le marketing digital. 
J’ai terminé mon Master 2 dans le Web marketing en octobre, et pendant ces deux ans de Master, j'étais en alternance en tant que Chargée de Communication et d’Événementiel. 



"Sans exagérer, je dirais que de faire Le Wagon a été l'une des meilleures décisions que j’ai prises"



Ton objectif était d’apprendre à coder avant de lancer ta carrière. Peux-tu nous expliquer pourquoi cela te semblait important ?

Plus j’avançais dans mes études, plus je me disais qu’il me manquait quelque chose. Je suis un peu une geek et j’ai toujours été attirée par le monde du code. Par exemple, pendant mes cours d’expérience-utilisateur, de Google Analytics, de Design Thinking, j’adorais le côté stratégie, mais je mourrais d’envie de voir l’envers du décor et de découvrir tout l’aspect technique. Donc à la fin de mon Master, je me suis dit que c’était le moment d’apprendre et que ce serait génial de pouvoir associer tout ce que j’avais appris pendant ces 5 ans à de vraies compétences techniques.


"On se sent soutenu tout au long de la formation et ce lien continue même une fois que le bootcamp est terminé"


Comment décrirais-tu l’expérience du Wagon en quelques mots ?

Sans exagérer, je dirais que de faire Le Wagon a été l'une des meilleures décisions que j’ai prises. Au début, j'avais un peu peur du rythme et de ne pas avoir le niveau, mais finalement on est super bien accompagné ! Je n’ai jamais appris autant de choses en si peu de temps et j’ai rencontré de superbes personnes. Même si les 9 semaines sont très intenses, ça passe super vite ! 


Qu’est-ce qui t’as le plus marqué pendant ces 9 semaines de bootcamp ?

Je dirais que la communauté du Wagon est incroyable. On se sent comme dans une famille. Peu importe tes questions, il y aura toujours quelqu’un pour te répondre, pour t’aider. On se sent soutenu tout au long de la formation et ce lien continu même une fois que le bootcamp est terminé.


As-tu une anecdote à nous partager ?

Et bien j’ai habité pendant deux ans à 50 mètres du Wagon et je passais devant tous les jours sans jamais savoir ce que c’était. C’est pendant l’été 2020 qu’un de mes meilleurs amis, qui a fait le Wagon, m’a fait découvrir le concept. C’est comme ça que j’ai connu Le Wagon et je me suis donc inscrite pour la session de janvier 2021. C’était plutôt pratique pour moi de venir le matin ;)


"Le process d’apprentissage du Wagon est vraiment impressionnant. Il faut simplement vous faire confiance et vous lancer !"


Quels sont tes projets pour la suite ?

Maintenant, je vais continuer à coder, à m’entrainer à fond. J’ai eu la chance de bien m’entendre avec les personnes de mon Batch, du coup on développe des petits projets pour continuer d’apprendre encore ensemble. C’est vraiment un plus pour moi de pouvoir ajouter ces compétences à mon profil aujourd’hui. Et quand je me sentirais prête, j’aimerais beaucoup rechercher un poste en tant que développeuse front-end !


As-tu des conseils à donner aux personnes qui hésitent encore à rejoindre la formation en Développement Web du Wagon ?

Le code, c'est quelque chose qui m’a toujours attiré, mais j’avais peur de ne pas avoir le « profil ». C’est vrai que le métier de développeur (même si cela en s’arrangeant) est souvent associé à des hommes, qui excellent en maths, qui adorent les chiffres. C’est un vieux stéréotype, mais c’est quand même plutôt bien ancré chez la plupart des gens. 
Moi, je sors d’études plutôt littéraires, je n’ai jamais été hyper matheuse donc j’avais peur simplement de ne pas y arriver. 
Finalement, je dirais que si on est curieux et qu’on a vraiment envie d’apprendre, il n’y a pas de raison d’hésiter. 
Que ce soit pour vouloir devenir développeur.se par la suite, pour acquérir de nouvelles compétences ou enrichir sa culture générale, le process d’apprentissage du Wagon est vraiment impressionnant. Il faut simplement vous faire confiance et vous lancer !


Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 45 villes dans le monde.

Laptop illustration