Postulez

Conjuguer vie professionnelle et formation à temps partiel : retour d'expérience de Léa

C'est en octobre 2020 que Léa rejoint le batch à Temps Partiel #478. Son objectif ? Compléter sa formation de Web Designer avec des compétences techniques back-end pour être capable de créer entièrement un produit web. Elle partage alors son temps entre son travail de Graphiste en agence le jour et les cours du Wagon dispensés en soirée et le weekend.

Conjuguer vie professionnelle et formation à temps partiel : retour d'expérience de Léa
Avec notre alumni Léa Destaillac
Partager l'article

Parle-nous de ton background ! Que faisais-tu avant Le Wagon ?


Après le BAC, j’ai poursuivi mes études dans le domaine du graphisme, plus spécialement dans l’animation 3D. Au cours de ce cursus j’avais la possibilité de suivre des cours de webdesign auxquels j’ai participé et durant lesquels j’ai appris comment fonctionnait le web et à créer des wireframes ce qui m’a donné envie de continuer dans ce domaine. Suite à cela j’ai suivi une formation de designer web à Tours ou j’ai appris le HTML / CSS,
quelques notions de PHP, JavaScript et Wordpress. J’ai ensuite été embauchée dans une agence web en tant que graphiste.

Qu'est-ce qui t'a poussé à te former en développement web au Wagon ?


Suite à cette formation, j’avais acquis de bonnes compétences en intégration web, mais je voulais aller plus loin en me formant au développement web afin d’améliorer mes compétences en back-end et ainsi être capable de concevoir un site web de A à Z. Au cours de mes recherches, j’ai découvert le site du Wagon, qui était l’organisme de formation qui était le plus apte à m’apporter ce que je recherchais. De plus, il proposait une formation à temps partiel.

Tu as donc choisi la formation à temps partiel : peux-tu expliquer pourquoi ?


Ce format à temps partiel me permettait de conserver mon emploi en parallèle, ce qui m’a permis de me lancer sans hésiter.


Comment se sont passées ces 24 semaines de manière concrète, notamment, comment as tu géré ton temps ?


Ces 24 semaines à temps partiel m’ont permis de pouvoir lier travail et formation de manière efficace. Malheureusement, suite à la crise sanitaire de la Covid-19, j’ai perdu mon emploi en cours durant la formation. J’ai donc décidé d’investir ce temps supplémentaire dans la formation pour pouvoir revoir les vidéos et les cours afin d’optimiser au mieux mon apprentissage et d’atteindre plus facilement mes objectifs. Malgré la distanciation physique et les cours en visioconférence, les professeurs du Wagon on fait preuve de patience et de professionnalisme jusqu’au bout. Ils ont su être présents pour répondre à nos attentes et à nos questions, ce qui a permis une bonne compréhension des cours et d’avancer dans la formation dans la joie et la bonne humeur.


Que retiens-tu de ton passage au Wagon ?


Ce fût une très bonne expérience et je me suis rendu compte pendant les projets de fin de formation que j’avais appris énormément de choses qui allaient me permettre par la suite
d’atteindre mes objectifs.

Quels sont tes projets désormais ?


En premier lieu, je pense chercher un emploi dans une entreprise afin d’évoluer et d’ acquérir plus d’expérience. C’est pourquoi je travaille actuellement à la conception de mon portfolio en ligne. Par la suite, je voudrais me spécialiser en JavaScript, et également apprendre three.js afin d’allier mes études de 3D et sites web.

Si tu avais un conseil à donner à ceux qui hésitent à rejoindre l'aventure du Wagon en parallèle d'une activité professionnelle, ce serait ..?


Si leur emploi du temps leur permet de pouvoir suivre cette formation de développeur web au Wagon, alors je leur dirais de foncer rejoindre l’aventure dès que possible, car c’est une expérience humaine avec des professeurs géniaux qui ont envie de transmettre leur savoir. 

"Le Wagon c’est plus qu’une simple formation c’est une petite famille au sein de laquelle vous apprendrez beaucoup aussi bien professionnellement que humainement."

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 44 villes dans le monde.

Laptop illustration