Postulez

Allier la formation du Wagon à un parcours universitaire: l’expérience de Nicolas

Étudiant à HEC Montréal, Nicolas a profité de l'été pour apprendre à coder. À ce moment là, il ne pensait pas en faire sa carrière, mais plutôt booster son curriculum avec des compétences recherchées sur le marché du travail. Après plusieurs missions freelances, notamment en tant que prof au Wagon, il a finalement décidé de devenir développeur web.

Allier la formation du Wagon à un parcours universitaire: l’expérience de Nicolas
Avec notre alumni Nicolas Fraisse Full-stack Developer En savoir plus sur Nicolas
Partager l'article

Pourquoi as-tu choisi d’apprendre à coder pendant tes études ?


J’ai fait mes études à HEC Montréal où je me suis spécialisé en Business Intelligence. J’étais intéressé par les cours de programmation mais je sentais que je n’avais pas assez de compétences pour trouver un stage dans ce domaine. 

En faisant des recherches, j’ai découvert les bootcamps. Le syllabus du Wagon montrait qu’apprendre à coder peut aller au-delà des lignes de code puisque le programme se concentre également sur la vision produit et le travail en équipe.

Pourquoi as-tu choisi Le Wagon ?


Les avis des alumni ont contribué à me convaincre. J’ai aussi apprécié l’approche pratique du Wagon et les services de support à la carrière proposés.

Quand je me suis inscrit au bootcamp, je ne pensais pas forcément devenir développeur, je voulais juste pouvoir exploiter ces compétences pour ouvrir de nouvelles opportunités professionnelles. 
C’était important pour moi d’apprendre autre chose que des compétences techniques et de comprendre les aspects d’un produit web.
Il y avait aussi un enthousiasme de la part de l’équipe que je ne voyais pas ailleurs !
 

En quoi penses-tu que l’université est complémentaire avec la formation du Wagon ? 


À l’université j’ai appris des compétences théoriques en back-end et base de données. Je me rends compte maintenant qu’il y a seulement un ou deux cours que j’ai suivis à l’université qui me servent maintenant. Alors que le bootcamp propose du contenu condensé et pratique qui me sert pour tout dans mon travail actuel.

C’est plus fréquent de décrocher à l’université alors qu’au Wagon j’étais toujours content d’être en classe. Il y a aussi une super ambiance entre les élèves et les profs. On allait souvent boire un verre à la fin de journée, une bonne occasion pour demander plus d’explications :) 


Tu es un(e) étudiant(e) inscrit(e) dans une université/école canadienne? Tu es éligible à la bourse étudiante. Pour plus d'informations et obtenir $1000 de réduction sur nos programmes, visite cette page. 

Tu t’es lancé dans le freelancing après Le Wagon. Parle-nous de ton expérience.


Je voulais finir l’université avant de chercher un job de développeur. En attendant, je me suis lancé dans le freelancing, pour ne pas perdre tout ce que j’avais appris pendant le bootcamp et élargir mes compétences à de nouveaux langages de programmation. J’ai notamment appris React (une bibliothèque Javascript).

Pour trouver des projets, j’ai posté une annonce en ligne et j’ai utilisé la communauté du Wagon et celle de l’université. J’ai travaillé sur trois projets différents sur le long terme, dont la refonte du site d’une association d’HEC. 

Aujourd’hui tu es développeur web chez Explorance. Comment en es-tu arrivé là ? 


Après avoir gradué, j’ai été assistant puis prof au Wagon pendant six mois tout en finissant des projets freelance. Une fois que j’ai obtenu mon permis de travail post-diplôme, j’ai travaillé chez Mentorly comme développeur full-stack. 
La stratégie qui a fonctionné dans ma recherche d’emploi, a été de cibler quelques entreprises et de contacter plusieurs personnes avant de postuler. Cela m’a permis de concentrer mes efforts et de me démarquer des autres postulants.
Aujourd’hui, je travaille chez Explorance, une plateforme de sondage pour les universités. J’occupe un poste plus senior où je fais du back-end, front-end et je m’occupe de l’architecture logicielle. 

Comment la formation du Wagon t’a aidé dans ton job de développeur ?


Dans mon premier job, mon équipe a apprécié que je sois capable de comprendre les besoins des clients et le produit.
Je pouvais apporter autre chose que mes compétences en programmation comme la vision produit et des contributions UI/UX.

Apprendre GitHub m’a aussi beaucoup servi. C’est un outil incontournable dans le développement web. Il faut savoir travailler en équipe et faire des code reviews. Grâce au Wagon, j’ai appris à utiliser cet outil avec assurance.

Tu es aussi prof au Wagon. Qu’est-ce qui te motive à enseigner ?


J’aime aider les autres à comprendre la programmation. Je pense qu’on est tous capable de coder mais quand on commence on peut trouver ça impossible. 
Chaque personne a une façon différente d’appréhender un problème et je trouve ça stimulant de trouver la meilleure stratégie pour déclencher la compréhension chez quelqu’un.

En plus, c’est une bonne opportunité de valider mes propres compétences. 

Un conseil pour celles et ceux qui veulent apprendre à coder ? 


Il ne faut pas lâcher ou se démotiver! 

Moi aussi j’ai commencé à apprendre à coder seul à plusieurs reprises et je trouvais ça difficile de continuer dès que je rencontrais des obstacles. C’est pour ça que je me suis inscrit au bootcamp, pour avoir une direction claire et être accompagné dans mon apprentissage. 

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 41 villes dans le monde.

Laptop illustration