Postulez maintenant

Aux personnes qui font vivre notre communauté tech

Le Wagon, c’est une communauté axée sur la technologie et l’éducation, mais surtout, centrée sur ses gens. Nous avons l'une des plus grandes communautés technologiques au monde: 6200 personnes (décembre 2019) qui partagent la même passion, la même détermination et la même motivation à apprendre.

Aux personnes qui font vivre notre communauté tech
Partager l'article
En 2019, nous avons eu le privilège d'accueillir plus de 100 étudiants à Montréal, provenant d'horizons professionnels divers (architecte, designer, enseignant, entrepreneur, spécialiste en marketing, photographe, spécialiste des finances, chef culinaire, ...), de cultures différentes (22 en 2019) et un nombre croissant de femmes (35%). 

Pour commencer cette année 2020, rendons hommage à toutes ces personnes extraordinaires qui font partie de cette grande communauté d'anciens élèves. 

Rachelle, de la restauration à la tech

Après avoir étudié le design multimédia et le développement à Toronto, Rachelle a finalement abandonné le domaine pour revenir au Québec. Elle commence ainsi à travailler dans l'industrie de la restauration. Deux ans plus tard, elle ressent l'envie de se replonger dans l'apprentissage du code, plus en profondeur, sans passer par de longues études.

Elle suit le cours de développement Web du Wagon à l’hiver 2019. Quelques semaines après, elle a été embauchée comme développeuse de logiciels chez Beslogic. 

« J'ai eu un professeur de philosophie qui a décidé un jour de ne pas nous donner le cours prévu, mais de nous donner une introduction au HTML à la place. Il nous a montré comment afficher du texte sur une photo survolée: c'était très simple, mais ça m'a frappé! »

Daniela, quand la photographie en plein air rencontre l'industrie du jeu vidéo

Après des études d'histoire, Daniela entame quelques voyages à travers le monde et commence à s'intéresser à la photographie. À son retour à Montréal, elle met en place des ateliers pour les passionnés d'aventure et de plein air. Elle a rejoint le programme du Wagon l’hiver 2019 pour acquérir plus de connaissances techniques. Elle est maintenant designer narrative chez Ubisoft Montréal.

«J'ai toujours été curieuse de comprendre comment les sites Web fonctionnent en coulisses, mais c'est quand j'ai construit le site Web pour mes ateliers que j'ai commencé à prendre un intérêt plus sérieux pour le code et le côté créatif de la technologie. J'ai toujours eu une certaine curiosité pour le design UX / UI et j’avais besoin de me lancer un nouveau défi créatif : Le Wagon m’a semblé être la meilleure solution »

José, en mission "Tech for Good"


Jose a lancé sa startup tech sept mois avant de rejoindre la formation du Wagon dans le but d’aider un membre de sa famille à prévenir une maladie chronique. Son entreprise, Arkangel.ai, est un compagnon personnel en santé qui utilise l'intelligence artificielle pour aider les personnes à prévenir l’apparition de maladies incurables. Peu de temps après le lancement d'un premier prototype, José se rend compte qu’il a besoin de plus de compétences techniques pour passer au niveau supérieur. 

Il construit le produit minimal viable d’Arkangel (MVP) pendant le bootcamp, ce qui permet à son équipe de lever 69 000 $ de capital. L’équipe travaille déjà sur une deuxième série de levée de fonds. En savoir plus sur le parcours entrepreunarial de Jose

Jose et son buddy du jour, Romain

Claire, la liberté de voyager à travers le monde


Originaire d'Edmonton, en Alberta, Claire est diplômée en relations internationales et est passionnée par la politique, les voyages et les nouveaux défis. Elle est aujourd'hui développeuse web indépendante.

« J'ai décidé d'apprendre à coder parce que c’est une compétence qui sera toujours demandée à l'avenir et qui me permettra d'exercer mes compétences créatives tout en ayant la liberté de bouger et de voyager à travers le monde. »

Alma, de la mode à l’entrepreunariat

 
Alma a plusieurs années d’expérience dans l'industrie de la mode. Après avoir travaillé en tant que designer technique pendant quelques années chez Frank and Oak, elle a décidé de relever un nouveau défi à l'été 2019. 

Elle a rejoint le bootcamp pour s’orienter vers une carrière dans la technologie. Juste après le bootcamp, elle s'est associée à un ami qu'elle a rencontré pendant le bootcamp pour lancer leur société Web.  

Guillaume: tout a commencé avec l’envie de faire du café


Guillaume a suivi la formation du Wagon au printemps 2019. Il est maintenant développeur full-stack chez Surmesur.

« Grâce au réseautage et aux connexions étendues du Wagon, j'ai reçu quatre offres une semaine seulement après avoir passé les premiers entretiens d’embauche. Le réseautage compte donc, les compétences techniques aussi. Mais le savoir-être est tout aussi important, surtout lorsque vous êtes un junior comme moi. Je ne suis en fait même pas junior, je suis un noob qui a besoin d'apprendre des autres. D'où l’importance des compétences relationnelles. »

Il a partagé ses meilleurs conseils dans cet article.

Claire, faire naître de nouvelles idées


« Je change de cap dans ma carrière pour être aux premières loges et faire naître de nouvelles idées au lieu de simplement traduire les idées des autres. » 

Avant de rejoindre le programme du Wagon à Montréal, Claire a travaillé pendant cinq ans au Japon en tant que traductrice et interprète pour le gouvernement municipal et Amazon Japon.

La dernière semaine du bootcamp, Claire et son équipe ont développé une application pour faciliter les rencontres entre personnes souhaitant apprendre une nouvelle langue. Elle est maintenant prête à aborder sa nouvelle vie en tant que développeuse fullstack

Claire, Athéna et Vi au Demo Day

Philippe, la volonté d’entamer une carrière freelance à Toronto  


Originaire des Antilles, Philippe travaillait en Irlande comme analyste en prévention de la fraude, surveillant l'activité de comptes suspects pour empêcher les tentatives de blanchiment d'argent.

Il s'est joint au cours de développement Web à Montréal à l'automne 2019 pour acquérir les compétences techniques nécessaires pour se lancer dans une carrière en développement Web. Il est maintenant à Toronto, prêt à débuter sa nouvelle carrière de développeur Web freelance.

«Croyez-le ou non, mais j'aime les climats froids, alors quand l'occasion de passer deux ans au Canada s'est présentée, j'ai sauté dessus. Après le bootcamp, mon objectif est de travailler en tant que développeur web indépendant à Toronto. La ville me rappelle l’atmosphère irlandaise que j’aimais beaucoup auparavant. »

Morgan, gagner en efficacité au travail


«Cela fait quelques années que je suis intéressée par le code, j’ai pris quelques cours mais il manquait l'intensité et le cadre d'un bootcamp pour être plus efficace. Le programme à temps plein était incompatible avec mon travail, donc j'ai sauté sur l'occasion lorsque le programme à temps partiel a ouvert à Montréal. »

Morgan a travaillé comme aide soignante en France avant de rejoindre BRP à Montréal en tant qu'analyste en santé et sécurité. Elle détient un baccalauréat en sécurité et criminologie et a rejoint notre première session à temps partiel pour améliorer ses compétences, en apprendre de nouvelles afin de pouvoir développer de meilleurs outils de suivi pour le domaine de la santé, la sûreté et la sécurité et gagner en productivité dans son travail actuel.

----

Nous souhaitons à tous une excellente et heureuse année! Que 2020 soit pleine de nouveaux défis (et toujours plus d'apprentissage).


Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Graduate stories

Du Wagon à Matera, il n’y a qu’un pas

Découvrez l'histoire de Victor, ancien alumni du Wagon Lille et co-fondateur de Matera, startup qui vient de boucler une levée de fonds de 1,5million d’euros.

Graduate stories

Du lancement de Comet à l'apprentissage du code

Un diplôme d'ingénieur en poche et une startup plus tard, Joseph participe au batch#225 du Wagon Lille afin d'acquérir des compétences techniques concrètes, pour gagner en autonomie.

Learn to code

Au-delà de plusieurs lignes de code

Alors que la révolution numérique bat son plein, que les robots réforment le lieu de travail et que les ordinateurs font fonctionner de grandes parties des industries les plus performantes, apprendre à coder est sûrement un bon investissement pour l’avenir.

Vous souhaitez rejoindre la meilleure formation intensive au code ?

Nous sommes dans 38 villes dans le monde.