Postulez maintenant

Thanh : d'étudiante à Lead teacher au Wagon

Thanh débute sa carrière en tant qu'analyste VC à Singapour. Cette expérience tech lui donne envie d'apprendre à coder et c'est ainsi qu'elle rejoint les bancs du Wagon en 2018 avant de se lancer en freelance. En octobre dernier, elle fait son retour en tant que Lead Teacher & Développeuse pour aider les étudiants tout au long de leur formation !

Thanh : d'étudiante à Lead teacher au Wagon
Partager l'article

Quel est ton parcours ?

J'ai rapidement eu dans ma vie académique et professionnelle cette curiosité pour ce qu'on appelle "l'innovation". J'ai commencé à m'y intéresser durant mon échange à Shanghai lorsque j'étudiais à l'EM Lyon et cet intérêt s'est intensifié lorsque je suis partie étudier 2 mois l'univers des Médias à UCLA. Durant ce programme d'été, les discussions ne pouvaient plus exister sans parler des plateformes comme Netflix, Amazon Prime, Spotify. On parlait de l'expérience du sport mais en intégrant toujours des nouveaux outils comme la VR. Penser le monde sans ces nouveaux outils était devenu impossible et ainsi, mes derniers rôles en entreprise m'ont amené vers l'industrie de la tech.
Thanh, lors de sa formation en développement web en octobre 2018 au Wagon Paris.
J'ai commencé ma vie professionnelle à Singapour en tant que Business Developer dans une startup qui s'appelle TechInAsia (le TechCrunch de l'Asie) puis j'ai vite rejoint un fond de capital risque toujours à Singapour dont le mandat est d'investir dans des startups "tech" B2B et très early stage. C'est avec cette dernière expérience que j'ai réellement ressenti la frustration de ne pas comprendre un produit au-delà du Business Plan (du Powerpoint et du fichier Excel). Je me suis donc inscrite au Wagon dans l'optique d'acquérir cette compréhension et ensuite de revenir dans le monde de l'investissement avec cette nouvelle compétence.


 Dès le 1er mardi après la formation, je me suis tout de suite remise à coder.


Une aventure personnelle ainsi que le plaisir de coder (c'est si ludique !) m'ont amené à réévaluer mes choix et à me reconvertir en Freelance en tant que Web Developer Fullstack, avant de rejoindre officiellement l'équipe du Wagon en tant que Dev & Lead Teacher ❤


Tu as d'abord été Teacher Assistant au Wagon, qu'est-ce qui t'a donnée envie de continuer l'expérience ?

Au tout début, je n'osais pas demander à être Teacher Assistant. Je n'avais pas confiance en mes capacités techniques mais ce sont les conseils de mes camarades qui étaient passé par là qui m'ont amené à m'inscrire. À cela s'ajoute le travail. Dès le 1er mardi après la formation, je me suis tout de suite remise à coder.

Pour se préparer, il n'y a pas de miracles, c'est beaucoup de travail.

J'ai pris cette opportunité comme une chance de retravailler les notions vues durant le bootcamp et de devoir les ré-expliquer aux élèves nous obligent à les consolider et à les approfondir.


Quel a été ton plus gros challenges en tant que Teacher Assistant ?

Pour les élèves, j'ai toujours eu peur de ne pas pouvoir les aider. Qu'ils repartent avec les idées moins claires. A titre personnel, c'est d'avoir confiance en ce que je sais et d'accepter qu'en programmation, on ne saura jamais tout. Et c'est tant mieux, on ne s'ennuie jamais !


Qu’est-ce que qui t’a donné envie de passer de TA à Teacher ? Quel a été le processus ?

Je n'y avais pas pensé et c'est Kevin, qui avait été un de mes professeurs au Wagon Paris, qui est venu me proposer cette évolution. Je crois lui avoir dit que je n'étais pas prête. C'est effrayant de devoir donner un cours (technique !) devant une classe de 40 élèves avec 1 an à peine d'expérience. Puis c'est Julien, un autre lead teacher qui est venu me convaincre 😊 Kevin et Julien ont su me rassurer et m'accompagner dans ce processus (merci à eux 🙏). J'ai accepté, je me suis lancé aussi ce défi personnel et je suis maintenant Lead Teacher au Wagon ❤️

Chaque question d'un.e élève qui n'a pas compris nous amène à nous reposer les bonnes questions et à nous améliorer pour le suivant.

Pour se préparer, il n'y a pas de miracles, c'est beaucoup de travail. J'ai appris presque par coeur mes premiers cours car je ne voulais me donner aucune excuse de ne pas réussir mon premier cours, même avec le stress. Petit à petit, on développe son propre style, on prend en compte les feedbacks et les astuces de chaque membre de l'équipe pédagogique, de son binôme et des élèves et on s'améliore.


Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton rôle de Teacher ?

L'aspect pédagogique du ticket en 1-on-1 me plaît beaucoup (Un ticket est lorsqu'un étudiant envoi un message à un professeur du Wagon pour qu'il viennent l'aider). Se poser avec un.e élève pour comprendre son cheminement et arriver à l'amener vers sa solution de l'exercice, c'est un peu comme prendre un verre pour apprendre à connaître quelqu'un 😊. C'est psychologiquement beaucoup plus profond que juste résoudre un exercice.

J'aime le fait que chaque ticket nous amène et chaque question d'un.e élève qui n'a pas compris nous amène à nous reposer les bonnes questions et à nous améliorer pour le suivant.
Thanh au Wagon Paris.


D’un point de vue technique, comment vous assurez-vous de la progression des étudiants ?

J'essaye de comprendre comment l'élève réfléchit spécifiquement, je pense qu'il faut personnaliser la pédagogie à chacun. Ce qui est difficile de faire en cours devant toute une classe mais qu'on peut s'efforcer de faire en ticket. Certains ont besoin d'être rassurés, certains ont besoin d'être secoués. Ça implique de bien connaître les élèves.

C'est la même expérience : on code de notre côté puis on enseigne. Cette double compétence est la force de notre équipe pédagogique.

D'un point de vue méthodologique, je leur transmets ce qu'on m'a transmis et qui a marché. Toujours revenir au point de départ et avancer petit à petit avec le pseudocode, réfléchir à quel type de données ils sont en train de manipuler, que fait la méthode, quel type de données elle prend, lequel elle ressort (input / output), de toujours tester et surtout, de ne pas avoir peur de se tromper !


Un dernier mot pour la fin ?

Un ami m'a un jour fait remarquer qu'on était comme des enseignant.e.s-chercheur.euse.s, on code puis on enseigne. C'est une chance de pouvoir porter ces 2 casquettes. 

Pour tout ceux qui sont professeurs et Teacher Assistant au Wagon, j'imagine que 
C'est la même expérience : on code de notre côté puis on enseigne. Cette double compétence est la force de notre équipe pédagogique.
Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Learn to code

À la rencontre de nos étudiantes - Laurence, mieux comprendre le travail des développeurs

Laurence était associée gestion des demandes chez Bell avant de rejoindre Le Wagon en janvier 2020. Mère de deux enfants, elle souhaite changer de carrière pour devenir développeuse ou cheffe de produit.

Graduate stories

De la construction au développement web, le parcours de Rémi

Après avoir terminé ses études d’ingénieur, Rémi a saisi les différentes opportunités qui s'offraient à lui sans vraiment trouver sa voie. Son expérience au Wagon lui a permis d'exercer un métier qui lui correspond mais aussi de trouver un environnement de travail plus épanouissant où l'on se renouvelle en permanence.

Graduate stories

Du Wagon Marseille à développeurs chez Faciligo : Farah, Bechar et Alban, un trio de choc

Fin 2018, Farah et Bechar font le Wagon ensemble, à Marseille. Buddies dans leur Batch 203, ces deux inséparables se retrouvent dans la startup Faciligo, sous l'oeil attentif d'Alban, digital nomade freelance et professeur au Wagon. Retour sur leur(s) histoire(s).

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.