15 déc. 2021

Women Coders : vers la parité dans la Tech !

Si l’on ne fait rien, on atteindra la parité dans la Tech en 2120. Lilia, Georgia et Maewenn comptent bien faire mentir ce chiffre. Elles ont embarqué au Wagon à bord du programme Women Coders. Une formation 100% féminine pour apprendre à coder et changer leur vie. Découvrez les portraits croisés de ces futures développeuses web.

Delphine Rossi
Delphine Rossi

10min de lecture

Women Coders : vers la parité dans la Tech !
Salut les filles ! Vous êtes actuellement en formation au Développement Web avec le programme Women Coders du Wagon à Marseille. 

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? 

Lilia : Je m'appelle Lilia, j'ai 25 ans, j'ai plutôt un profil back-end. Avant d'intégrer le Wagon je venais de finir mon DUT Métiers du Multimédia et de l'Internet. J’ai bénéficié d’un financement du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône  pour intégrer la formation.

Georgia : Je suis Georgia, j’ai 42 ans et je suis native de Marseille. Je suis passionnée de tennis et de musique. Je suis d’un naturel curieux ce qui m’amène à découvrir de nombreux univers et passions et le dernier en date est le Développement Web ! Avant d’intégrer la formation, j’ai exercé pendant plus de 10 ans dans le déménagement international d’une part, puis dans les transferts d’entreprises. Ma double casquette dans le tourisme m’a aussi permis de travailler quelques années dans le management de projet. J’ai connu la formation grâce à Facebook ! J’ai découvert le programme Woman Coders qui m’a tout de suite interpellée car il correspondait parfaitement à mes attentes de reconversion : apprendre le développement en format court. J’ai rejoint la formation avec le soutien financier de ManpowerGroup.

Maewenn : Je m'appelle Maewenn, j'ai 27 ans. Diplômée du conservatoire de Versailles en trompette et d'un bac littéraire, j'ai mis de côté ma carrière musicale et effectué mes études supérieures dans le domaine de la communication. Je me suis spécialisée en master en Communication Digitale et e-commerce. A l'issue de mon master, j'ai été recrutée à l'île de La Réunion pour exercer en qualité de chef de projet digital, au sein d'une agence de communication engagée. L'objectif était d'apporter mon expertise du secteur à la Réunion et de créer un nouveau pôle digital à faire pâlir la métropole *rires*. J'ai exercé ce poste durant deux années mais l'expérience fut de courte durée car la crise COVID a énormément impacté le secteur et m'a obligé à rentrer en métropole en juin 2021). J'ai connu le Wagon via des réunions d'informations organisées online par Pôle Emploi. Le partenariat avec ManpowerGroup m’a permis de financer ma formation.

Pourquoi avoir choisi d’apprendre à coder ? Aviez-vous des connaissances en Développement Web avant de commencer la formation au Wagon ?

L : J'ai décidé de me lancer dans cette formation, car ma formation précédente était plutôt générale. J'avais besoin de consolider mes connaissances en matière de Développement Web, et c'est surtout le programme Women Coders qui m'a séduite, car dans mes anciennes formations dans le web il n'y avait que très peu de femmes et je trouvais ça dommage ! Avant de commencer le Wagon j'avais quelques connaissances en programmation, j'avais fait du PHP, du SQL, du HTML/CSS mais mes connaissances n'étaient pas assez approfondies.
 
G : Dans mes perspectives d’avenir, j’envisageais de me mettre à mon compte et de développer une application. J’ai été très enthousiaste de voir que le Wagon vous permettait en peu de temps de pouvoir concevoir son projet ce qui n’est pas le cas d’autres centres. Depuis le début de l’HTML, je me suis intéressée au web... Je réalisais des sites internet en fonction des évolutions mais cela restait très basique et occasionnel. Enfin, je me suis formée en autodidacte à Wordpress ce qui m’a permis rapidement et sans notion de code de faire des sites de dernière génération.

M : Le premier contact avec l'équipe du Wagon ainsi que le programme Women Coders m'ont convaincue d'envoyer ma candidature pour intégrer le bootcamp. Mes contacts développeurs m'ont également confirmé l'excellente notoriété du Wagon au sein de la communauté des développeurs. Je possédais quelques notions des langages HTML/ CSS et de l'architecture des bases de données mais, il s'agissait de connaissances plus théoriques que pratiques. De plus, avec un bagage littéraire, je n'avais pas nativement le "mode de pensée" requis pour comprendre les mécanismes ou les langages tels que Ruby.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans la formation au Wagon ?

L : Ce qui me plait au Wagon c'est qu'il s'agit d'une formation très dynamique, on dispose de plusieurs outils, et d'une plateforme vraiment innovante qui nous permet vraiment de travailler et de réviser comme on le souhaite. J'adore aussi la partie challenge, avec le système de buddy, ça nous aide à appréhender le travail d'équipe, et le système de ticket au professeur est génial, on se remue les méninges, on est autonome mais on sait toujours qu'en cas de besoin on peut toujours demander de l'aide si on le souhaite !

G : La modernité du format et la qualité des intervenants ! J’ai tout de suite eu la sensation d’intégrer la grande famille du Web. La formation est très intense et le programme est extrêmement bien conçu pour que nous progresser rapidement afin que nous puissions être opérationnelles.

M : Au Wagon, chaque nouvelle notion apprise le matin est tout de suite appliquée l'après-midi à travers des exercices. J'ai beaucoup apprécié cet apprentissage à la fois théorique et pratique, notamment parce qu'il permet de remarquer rapidement ses progrès ou les notions à approfondir. Le plus : des locaux ultra design qui nous plongent dans l'univers Startup dès le début de la formation.


Quelles sont vos projets après la formation ?

L : Après la formation deux chemins s'offrent à moi, soit je continue à me former en intégrant un master, soit je me lance directement dans le monde du travail et la programmation Web (plutôt Back-End si possible) mais j'hésite encore !

G : Après la formation, je souhaite entreprendre en créant une nouvelle application, mais aussi poursuivre la transmission d’expertise en formant de futurs professionnels.

M : Dans l'immédiat, la formation du Wagon me permet de monter en compétences dans mon métier actuel de chef de projet, et de faciliter mes échanges avec les équipes tech (parce que nous parlons maintenant le même langage). Cependant, la formation m'a également ouvert les portes du développement et l'idée de me spécialiser moi-même en développement front-end commence à germer…

Vos conseils pour les femmes qui veulent se lancer dans la Tech ?

L : Je leur dirais qu'il ne faut pas hésiter, il faut oublier les stéréotypes qu'on voit et qu'on entend dans le monde de la Tech. Ce secteur propose des métiers divers et variés, cela peut-être du back-end, du design, de l'administration réseau etc... Il y en a pour tous les goûts et pour tous les profils, chaque personne peut y trouver son compte !

G : Mon conseil est de ne pas hésiter à vous lancer si le Web vous attire. Ce secteur offre de multiples possibilités, c’est un métier d’avenir qui permet de travailler de manière flexible.

M : Premièrement : faites-vous confiance ! Pour travailler dans la Tech il faut être en constante "veille" du secteur et avoir soif d'apprendre… ! Et deuxièmement : lancez-vous ! Si vous avez une réelle fibre pour les métiers de la Tech, laissez la formation du Wagon vous accompagner dans cette voie. C’est un programme complet qui s'adapte à vos besoins.

Vous êtes une femme et l’univers du développement web vous intéresse ?

N’hésitez pas à vous inscrire à nos prochains "Women Coding Days", des ateliers d’initiation au code pour vous inspirer, et pourquoi pas créer des vocations !
👉 https://info.lewagon.com/womencodingdays