Tous les métiers en Data Science

Qu’est-ce qu’un Data Analyst ?

Les entreprises disposent désormais de volumes de données très importants (big data). Mais pour en faire un usage avisé, elles ont besoin de spécialistes capables de donner du sens au Big Data. Le Data Analyst est un expert capable de faire parler les données (data), et d'en tirer des réponses aux problématiques rencontrées par les entreprises.

Qu’est-ce qu’un Data Analyst ?
Partager l'article Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?

Data : qu’est-ce que l’analyse de données ?

La Data Analysis (analyse de données) consiste à nettoyer, transformer et modéliser la data pour la traduire en information utile à la prise de décision en entreprise.

En effet, les entreprises reçoivent une immense quantité de données (ou data). Mais ces données informatiques ne sont souvent que de la matière brute. Il faut les mettre en forme et les analyser pour y trouver du sens. C’est c'est le rôle du Data Analyst.

Sa tâche principale consiste à traiter les données disponibles dans les systèmes d’information pour y trouver des indications exploitables par les décideurs, qui les aideront dans la gestion de leur entreprise.

Ces données peuvent concerner les prospects, les clients, les produits ou encore les processus de l’entreprise. Les indications fournies par l’analyste de données pourront par exemple servir à améliorer l’expérience utilisateur d’un site web, à créer des offres qui répondent parfaitement aux besoins des clients en matière de marketing ou encore à optimiser des processus de production.

Les missions du Data Analyst

Les missions de l’analyste de données se déclinent autour de 3 grands axes :

Recueillir les données

L’objectif du Data Analyst consiste à valoriser la masse de données collectées par l’entreprise.

En premier lieu, face à une problématique donnée, il doit comprendre quelles sont les données (data) à rechercher, puis quel type d’analyse et de définition il devra leur appliquer pour en tirer des enseignements utiles.

Si l’entreprise ne dispose pas d’un profil de Data Engineer, le Data Analyst peut aussi être chargé de créer et modéliser les bases de données de l’entreprise et de veiller à leur bon fonctionnement. Il devra alors recourir à des méthodes d’extraction de données (data) dans un cadre digital.

Ensuite, avant de se lancer dans l’analyse à proprement dite, il lui faut sélectionner soigneusement les sources de données à exploiter. Cependant, les données brutes qu’il récoltera ne seront pas toujours exploitables pour l’analyse. Avant de les analyser, le parcours du Data Analyst sera d’abord de nettoyer les données, de les traiter et puis de les organiser. Il élabore des critères de segmentation des données pour une exploitation optimale.

Analyser et interpréter les données

Une fois qu’il a collecté, nettoyé et traité la data, l’analyse et le travail de définition peuvent commencer.

À ce stade, la mission de l’analyste consiste à mettre en place des systèmes d’analyse pour générer de l’information pertinente sur la base des données collectées. En amont, cela exige que l’analyste dispose d’une forte connaissance business (marketing, management, gestion ...) pour faire le lien entre les données informatiques et les enjeux de l’entreprise.

Durant cette phase, le Data Analyst utilise des outils analytiques pour comprendre et interpréter les données. Ensuite, il va produire des rapports pour communiquer ses résultats aux parties prenantes concernées.

La Data Analysis consiste à répondre à des questions dans le but de prendre des décisions plus éclairées. En pratique, l’analyste répond à quatre grands types de questions qui correspondent à quatre grandes catégories d’analyse :

Pour produire un rapport utile, l’analyste doit être capable de détecter des schémas récurrents dans la data. La donnée informatique va alors lui permettre d’identifier des tendances et des indications qui auront une réelle valeur pour l’entreprise.

Produire et diffuser ses rapports d’analyse sur la data

La troisième mission du Data Analyst consiste à communiquer ses résultats aux personnes concernées. Pour cela, il utilise des outils de data visualization afin de fournir des rapports clairs et intelligibles, y compris pour des personnes non-spécialistes de la data.

Pour détecter des schémas et produire de l’information utile, l’analyste doit produire ces rapports sur une base régulière.

Data Analyst, Data Scientist ou Data Engineer : pour quel emploi opter ?

Les métiers de la data se développent à grande vitesse, si bien que les distinctions entre les fonctions ne sont pas toujours très claires.

En effet, l’analyste de données est parfois amené à créer l’infrastructure de données, alors que c’est pourtant le rôle de l’Ingénieur Data. De même, les missions des métiers de Data Analyst et de Data Scientist peuvent parfois se chevaucher.

Pourtant, ces trois métiers n’interviennent pas exactement au même stade de la chaîne de la donnée.

Le Data Engineer intervient en amont pour concevoir l’infrastructure nécessaire à un traitement optimal d’une grande quantité de données issues de sources variées. Il veille à ce que les pipelines de données soient clairs et sécurisés pour les analystes.

La distinction entre Data Analysts et Data Scientists est encore plus ténue. En effet, tous deux sont chargés d’analyser les données (data), mais ils ne le font pas au même niveau.

Le Data Scientist va construire des modèles statistiques prédictifs et générer des insights en développant des algorithmes de machine learning. À l’inverse, dans la plupart des cas, l’analyste développe des indicateurs-clés de performance à partir de la data et les mesure.

Les Data Scientists utilisent aussi de multiples sources de données déconnectées alors que l’analyste va se concentrer sur une source de data à la fois. Le Data Analyst cherche surtout à répondre à des questions précises soulevées par l’entreprise, alors que le Data Scientist formule ses propres questions pour trouver des solutions susceptibles de booster la croissance.

Par conséquent, un Data Analyst doit avoir une forte connaissance business (marketing, gestion, management ...). En général, si une entreprise dispose à la fois de Data Analysts et de Data Scientists dans son équipe, l'analyste sera plus proche du business, et le scientist plus proche de la modélisation.

Les compétences de l’analyste de données

Les compétences techniques du Data Analyst

Pour réussir dans ses missions, l’analyste de données doit développer une large palette de compétences dans le digital.

En premier lieu, il doit maîtriser le nettoyage et la préparation des données (data). La plupart du temps, il aura besoin d’extraire des données d’une ou plusieurs sources et de les préparer pour définition et analyse. Cela implique par exemple de s’occuper des données manquantes ou inconsistantes qui pourraient fausser son analyse.

Évidemment, il doit disposer de fortes compétences analytiques pour exercer ce métier. Cela suppose, dans un premier temps, de savoir trouver dans la data la bonne piste pour répondre à la question business à résoudre. Ensuite, il va transformer et analyser la donnée pour en tirer la réponse appropriée. Il lui appartient aussi d’explorer les données pour y déceler des tendances ou des relations susceptibles d’apporter de la valeur à l’entreprise.

Une solide connaissance en probabilités et en statistiques est également requise pour exercer cet emploi. Elle guidera l’analyste dans l’analyse et l’exploration des données.

La data visualization est aussi indispensable pour être un bon Data Analyst. En effet, l’analyste doit pouvoir faire comprendre rapidement les résultats de son travail à un public non-initié aux notions relatives à la data.

Les soft skills essentielles pour être Data Analyst

Le Data Analyst doit être capable de communiquer ses insights de façon claire aux parties prenantes de l’entreprise. C’est d’autant plus le cas qu’il aura affaire à des publics différents selon les problématiques qu’il sera amené à résoudre (marketeurs, commerciaux, responsables digitaux, direction générale…). Pour cela, il doit disposer de bonnes capacités de communication orale et écrite.

Les enjeux de la Data Analysis varient fortement d’un domaine à un autre. Dans tous les cas, une bonne connaissance du secteur d’activité de l’entreprise est un plus indéniable.

Enfin, l’analyste doit avoir une appétence pour la résolution de problème, car c’est le cœur de son métier. Au quotidien, des bugs ou des impasses surviennent. Par exemple, les données sont incomplètes ou alors la deadline pour produire une analyse approche. Pour surmonter ces difficultés, l’analyste doit être capable de trouver des solutions et de penser “out of the box”.

Les outils web de la Data Analysis

Pour recueillir les données et leur donner du sens, les Data Analysts s’appuient sur différents outils.

Premièrement, ils doivent maîtriser le langage SQL pour communiquer avec les bases de données. Des langages informatiques de programmation comme R et Python sont particulièrement efficaces pour l’analyse statistique ou l’analyse prédictive.

La deuxième catégorie d’outils à maîtriser pour exercer le métier de Data Analyst est celle des outils d’analyse de données (Data Analytics) à proprement parler. Certes, on peut utiliser Excel dans cette optique, mais les analystes se tourneront plutôt vers des solutions professionnelles comme Hadoop.

Enfin, ils utilisent aussi des outils de reporting et de data visualization comme Tableau.

La carrière du Data Analyst

Le profil et la formation du Data Analyst

Les personnes exerçant le métier de Data Analysts sont généralement titulaires d’un master dans le domaine des sciences et études statistiques (statistiques/économétrie ou master spécialisé en Big Data, par exemple).

Idéalement, ils disposent d’une bonne connaissance métier pour répondre, sous l’angle de la data, à des problématiques sectorielles spécifiques.

Au fil de sa carrière, l’analyste peut évoluer vers un emploi de Data Scientist. En effet, la Data Science est une continuité logique. Il s’agit toujours de faire de l’analyse de data mais de façon plus poussée, avec de nouveaux process comme le machine learning. Cette évolution réclame aussi une compréhension plus aiguisée des problématiques business.

Le salaire

Selon l'étude salaire 2020 du cabinet Data Recrutement, en Île-de-France, un Data Analyst junior gagne en moyenne entre 30-40k annuels. Cette rémunération se situe entre 42-86k annuels pour un profil senior. Ces salaires peuvent bien sûr varier si vous exercez ce métier dans une autre région française ou à l'étranger.

Comment devenir Data Analyst ?

La formation Data Science proposée par Le Wagon couvre l’ensemble du socle de compétences de l’analyste de données, de la maîtrise de SQL à la programmation du langage informatique Python, en passant par les statistiques et les probabilités.

Avec son orientation projet, notre bootcamp Data Science répond parfaitement à vos besoins si vous souhaitez démarrer votre carrière de Data Analyst, ou évoluer vers cet emploi.

Prêt à vous lancer dans le monde du big data ?

Téléchargez le syllabus de notre formation Data Science ci-dessous pour découvrir le programme en détails et en savoir plus sur nos alumni et notre communauté !

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Prêt à lancer votre carrière en Data Science ?

Rejoignez notre formation Data Science ! En 9 semaines, vous apprendrez toutes les toutes les compétences clés (de Python au Machine Learning) pour booster votre carrière.

Laptop illustration