Postulez maintenant

Si on vous dit qu’Arménie, service civique et graphisme riment avec envie d’apprendre à coder ?

C’est l’histoire de Sandra, diplômée d’un Master en Marketing et Business Developpement à Paris qui, après ses études, décide de partir 6 mois en Arménie.

Si on vous dit qu’Arménie, service civique et graphisme riment avec envie d’apprendre à coder ?
Avec notre alumni Sandra De Castro Full-stack Developer chez Dernier Cri En savoir plus sur Sandra
Partager l'article

Retour sur son parcours


Autodidacte dans le graphisme
depuis plusieurs années, Sandra se lance et postule pour effectuer un service civique en Arménie afin de travailler en tant que graphiste dans une jeune startup.

Pendant 6 mois, elle travaille en binôme avec le développeur de la startup qui donne vie à ses créations. C’est pendant cette période qu’elle découvre d’un oeil extérieur toute la complexité du code : les lignes qui s’enchaînent, la logique du back et du front.

Curieuse et un peu frustrée de ne pas pouvoir donner vie elle même à ses créations, elle commence à s’intéresser au code.

Après son service civique et un passage par New York dans une startup française de graphisme elle décide de passer le cap. Sandra veut étendre sa zone de confort en apprenant à coder. Ses différentes recherches l’amènent naturellement au Wagon et en particulier celui de Lille (terre d’origine).

Sans mentir, en quelques clics je suis tombée sur le Wagon et j’ai surtout vu que la formation avait été élue meilleur bootcamp de l’année, j’ai donc foncé !

Encore à New York au moment où elle postule, elle fonce et retourne en France dès qu'elle apprend que sa candidature a été retenue. 

J’ai aimé le processus de recrutement, surtout la phase où tu passes un test en ligne : cela te permet de te rendre compte si tu aimes vraiment le code avant de te lancer.

Rassembler toutes les pièces du puzzle


Pendant le bootcamp, l’apprentissage va plus loin qu’un simple apprentissage de la programmation. En effet, Sandra a appris à se concentrer pendant des heures sur un problème sans se laisser déstabiliser : la patience et la persévérance ont été des mots qui ont drivé ses 9 semaines de bootcamp. Etre en binôme lui a également permis d’aller plus loin et de repousser toujours plus ses limites dans l’apprentissage de ce nouveau langage.

Travailler en binôme est vraiment un plus ! On se tire mutuellement vers le haut en avançant dans la même direction.
Sandra, Mbela, Geoffroy et Yann pendant la phase projet

Et le futur dans tout ça ?


Son objectif était clair : continuer à coder en intégrant une équipe de développeurs, afin de conserver cette courbe de progression rapide et importante acquise pendant le Bootcamp.

Avant la fin de la formation, Sandra avait déjà commencé à lancer quelques pierres pour préparer son “après-Wagon”. Fort de l’écosystème dans lequel le Wagon Lille grandit, elle avait déjà rencontré plusieurs startups à la recherche de profil comme le sien dès le lendemain de son Demoday. En seulement quelques semaines, elle a trouvé un poste de Software Engineer chez Dernier Cri

Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Continuer la lecture
Learn to code

Suivre une formation intensive sur 9 semaines quand on est parents

Le 6 avril dernier, Victor et Noéline se sont lancés dans une nouvelle aventure au Wagon. Ils ont suivi la formation en développement web en plein confinement avec de jeunes enfants. Aujourd'hui, ils reviennent sur leur expérience et vous donnent leurs conseils en tant que jeunes parents pour relever le défi Wagon.

Graduate stories

Quelle trajectoire pour les 48 premiers Alumni du Wagon à Lausanne ?

Voici en toute transparence le parcours des 48 premiers Alumni du Wagon à Lausanne après avoir terminé leur bootcamp.

Graduate stories

Après le wagon, Laurent accompagne la digitalisation des équipes Leroy Merlin en magasin

Après 23 ans d'engagement pour Leroy Merlin, Laurent souhaitait découvrir le développement web pour "infuser" des compétences techniques. Convaincu que le digital peut aider les collaborateurs des magasins Leroy Merlin à développer de nouveaux projets innovants pour leurs clients, il nous raconte son expérience sur les bancs du Wagon Marseille.

Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 40 villes dans le monde.