Postulez maintenant

Le Code pour Tou·te·s - Retour d'expérience de Florian du Startup Palace

Florian Hervéou, Head of Startup Programs au Startup Palace, a participé à notre formation gratuite Le Code pour Tou·te·s. Il nous raconte son immersion de 10 jours dans la programmation.

Le Code pour Tou·te·s - Retour d'expérience de Florian du Startup Palace
Partager l'article

Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Florian, je suis Head of Startup Programs au Startup Palace. On est un opérateur de programmes d'accéleration, c’est-à-dire qu’on crée ou qu’on gère des dispositifs de collaboration avec des startups, pour le compte de grands groupes tels que TF1, Ouest-France, la MAIF, Groupama ou encore Facebook.

On existe depuis 5 ans et on est intervenu dans plus d’une vingtaine de programmes différents, correspondant à 42 saisons de startups.

En dehors de ça, côté hobbies, je suis quelqu'un d'assez basique, je suis fan de foot et notamment le Real Madrid. J'attends avec impatience la reprise de la Liga début Juin !

Qu'est-ce qui t'a motivé à participer au programme Le Code pour tous ?

J'ai pas mal trainé avec des développeurs notamment au moment du Company Camp.us, qui était un self-incubator et un projet d'accélérateur que je portais avec Quentin Adam de Clever Cloud [NDLR : notre partenaire nantais qui héberge les projets de nos élèves durant la formation].

Et dans l'open space qu'on avait à l'île Rouge sur l'île de Nantes, sur les 30 personnes des 8 startups, il y avait 25 développeurs. Donc à midi, j'entendais que des discussions de développeurs. Et ils ont toujours été supers au niveau pédagogique.

Ca fait longtemps que j'ai dans la tête d'un jour faire le Wagon, en tout cas la session de développement web sur 9 semaines. 

C'est un métier et un domaine qui m'ont toujours un peu fasciné. Et comme je suis curieux et que j'ai vu la proposition du Wagon Nantes et Rennes pour faire cette formation Code pour Tou·te·s sur 10 sessions, je me suis dit c'est vraiment l'occasion pour le faire.

Côté motivation, c'est aussi pour mon métier au quotidien. Comme je suis tout le temps à travailler avec des startups, l'objectif était d'avoir un peu plus de vernis sur la partie tech. Et finalement parce que je suis assez curieux et dans l'idée si un jour je veux remonter une startup, je pense que ça me permettrait d'être un peu plus autonome.

Alors ces 10 sessions de formation, c'était comment ?

C'était vraiment top d'être accompagné par Mélanie, Lomig et puis toi Cécile en backup.

Et là t'as besoin de quelqu'un qui te donne le déclic pour passer à la step supérieure sinon tu resteras bloqué toute ta vie et t'abandonneras du coup.


Pour moi il y a vraiment 3 points essentiels.

  1. La pédagogie : En soit c'est complexe ce qu'on apprend. C'est un nouveau monde dans lequel on rentre un peu. Sur les différentes sessions qu'on a eu, il y avait une pédagogie assez forte.

  2. La partie écoute : Il y a des moments où tu ne comprends rien donc c'est bien de réussir à écouter et comprendre les problèmes.

  3. La disponibilité : Hormis les sessions qu'on avait le soir à 18h, il y avait un temps de préparation en amont sur Codecademy où des fois t'es bloqué et tu ne sais vraiment pas comment faire. Nous avions un slack dédié où il y avait pas mal d'interaction entre chaque session, ce qui nous permettait d'échanger et de s'entreaider.

À qui recommenderais-tu la formation ?

Si je reste dans mon prisme startup, je conseillerais à quasiment tous les fondateurs de startup qui ne sont pas tech et il y en a beaucoup. Je dis souvent qu'on est dans une industrie qui est un peu particulière. Il y a beaucoup de gens qui se lancent dans ce business des startups web ou numériques mais qui ne savent pas faire le produit.

Si tu te lances dans un business autre, par exemple, si tu veux être boulanger, si tu sais pas faire du pain, ça va être compliqué et tous les acteurs autour ne vont pas te suivre.
Dans l'univers startup, il y a un mythe comme quoi tu peux te lancer sans avoir les connaissances pour faire le produit. Donc comprendre la tech, pour moi, c'est vraiment clé et capital.

Ce n'est pas simple de comprendre la valeur d'un produit quand on doit motiver des startups pour rejoindre les programmes qu'on gère pour les grands groupes. Le fait de voir et d'assister un peu à comment ça fonctionne, tu vois finalement l'apport et le ROI plus facilement.

Finalement, je conseillerais aussi le format Code pour Tou·te·s à ceux et celles qui hésitent un peu et se disent "est-ce que je me lance pour 9 semaines" parce que c'est un engagement humain et financier aussi et un choix de carrière que tu prends un peu.

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation de 9 semaines du Wagon ?
Téléchargez le syllabus
Continuer la lecture
Learn to code

À la rencontre de nos étudiantes - Vicky, entrepreneure créative

Vicky est entrepreneure. Elle a co-fondé ctstudio, une agence de conception et vente d'imprimés spéciaux pour la mode, la décoration et d’autres produits. Avec les compétences techniques apprises au Wagon, elle souhaite pouvoir créer de nouveaux produits.

Learn to code

Jongler entre vie professionnelle et bootcamp à temps partiel : l'histoire d'Alice & Li

Alice est data analyst en startup. Li fait partie de la direction innovation d'une grande banque. En février, elles posent leur premier pied au Wagon pour apprendre à coder. Depuis, elles suivent la formation à temps partiel les soirs et week-ends en parallèle de leurs emplois. Retour sur le parcours de deux supers working women !

Graduate stories

Devenir développeur.se après le Wagon : l'histoire de Rémi, Thibault et Christophe

Découvrez les parcours de Thibault, Christophe et Rémi. Alumni des batchs #5 #108 et #145 de Paris et Lille ils se reconvertissent en tant que développeurs à l'issue de la formation et rejoignent l'équipe de Hosman, startup fondée par un entrepreneur du Wagon.

Vous souhaitez rejoindre la meilleure formation intensive au code ?

Nous sommes dans 39 villes dans le monde.