Postulez

Paola et Thibault, freelances au sein du collectif Moon Moon

Avec un compère, Thibault lance Moon Moon, un collectif de freelances web sur Nantes et rejoint l'équipe de profs du Wagon Nantes. C'est sur le batch d'automne 2019, que Thibault fait la connaissance de Paola, alors élève. Après son batch, Paola se reconvertit en développeuse web fullstack et rejoint le collectif.

Paola et Thibault, freelances au sein du collectif Moon Moon
Avec notre alumni Paola Carbonnel Freelance Developer En savoir plus sur Paola
Partager l'article

Pouvez-vous vous présenter ?

Thibault : Je m’appelle Thibault Brillet, j’ai fait le Wagon il y a 2 ans environ, batch 167, et je fais partie du collectif Moon Moon

Paola : Je suis Paola Carbonnel, j’ai 30 ans et je vis à Nantes. J’ai fait le Batch 334. Ça fait un an que je me suis lancée en tant que freelance full stack web-développeuse, et j’en suis ravie. J’ai rejoint le collectif Moon Moon l’année dernière.

“Moon Moon, c’est un collectif de freelances. Sur les 4, on est 3 à avoir fait le Wagon, donc c’est grâce au Wagon qu’on s’est rencontrés !”

Pourquoi avoir créé un collectif avec des alumni du Wagon ?

Thibault : Au Wagon, il y a plein de personnalités différentes, plein de parcours différents, plein d’affects différents par rapport à ce que les gens font. 

Paola, c’était une de mes élèves il n’y a pas très longtemps. Dès le début j’ai senti que ça matchait bien, on s’entendait super bien. En plus de ça, c’est une personne qui est extrêmement appliquée dans son travail, qui est très positive.
Paola travaillant depuis les locaux de Moon Moon

Comment l'apprentissage du Wagon vous aide-t-il ?

Paola : Aujourd’hui, ce que j’ai appris au Wagon ça me sert plutôt dans mon travail en solo, sur le côté web développement. 

“C’est indéniable, sans le Wagon, je n’aurais pas pu re-basculer comme ça dans un autre métier.”

Ça ouvre énormément de portes. Quand on est pas dans dans les métiers du numérique, on a pas idée du nombre de métiers qu’il peut y avoir !
Paola, développeuse web fullstack freelance
Thibault : J’ai fait le Wagon et j’ai découvert énormément de choses, notamment sur le code, le développement et le back-end que je ne connaissais pas du tout. Mais aussi sur la partie design, qui m’a beaucoup plu.

“J’ai été un peu forcé de développer et creuser ces sujets, et c’est ce qui fait que j’en suis où je suis aujourd’hui.

C’est-à-dire une situation où je suis indépendant, où j’ai des compétences techniques qui sont poussées sur les points qui me plaisaient à la base, et cela me permet d’en vivre aujourd’hui.”

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui veulent rejoindre le Wagon ? 

Thibault : En sortant du Wagon, vous allez vous rendre compte qu’il existe plein de métiers. Essayez d’en tester un maximum, essayez de trouver ceux qui vous font vibrer le plus.

Moi, je me suis focus technique, je creuse les sujets au maximum. Et c’est vrai qu’aujourd’hui cette logique du Wagon de constamment se poser des questions, de rechercher, et trouver par soi-même c’est quelque chose qui me sert au quotidien. Et ça, c’est une vraie force.

Thibault, développeur freelance, expert Shopify
Vous souhaitez en savoir plus sur les formations du Wagon ?
Go further illustration

Êtes-vous prêts à apprendre à coder ?

Nous sommes dans 43 villes dans le monde.

Laptop illustration